Aller au contenu principal
La nuit des étoiles, un oeil sur l'univers à la portée de tous

La nuit des étoiles, un oeil sur l'univers à la portée de tous

A vos télescopes ! La Nuit des Etoiles, ou plutôt les nuits, sont de retour ! Comme chaque année, du 5 au 7 août cette grande fête de l’astronomie vous propose de contempler les plus beaux ciels étoilés. Partez à la découverte de l’infiniment grand.

 

Par la rédaction de l'INA - Publié le 27.07.2019 - Mis à jour le 01.08.2022
Le phénomène des étoiles filantes - 1965 - 02:58 - vidéo
 

A vos télescopes ! La Nuit des étoiles est de retour ! Comme chaque année, cette grande fête de l’astronomie vous propose de contempler les plus beaux ciels étoilés. Depuis 1991, les Nuits des étoiles sont animées par des équipes d’astronomes bénévoles. Ils devraient être plus de 200 encore cette année : clubs d’astronomie, planétariums, associations, offices de tourisme, mairies,  à participer au dispositif et vous proposeront plus des centaines de manifestations sur le territoire.

C’est dans cette période propice aux étoiles filantes et loin des lumières artificielles de la ville, qu’ils partagent leur passion et plongent la tête dans les étoiles. Tous s’arment de patience pour observer les plus beaux astres. Vous aurez peut-être la chance d'apercevoir les Perséides, un essaim d'étoiles filantes particulièrement visible à cette époque de l'année. 

Dans l'archive en tête d'article, nous sommes en août 1965 et Michel Walbaum, astronome dans l'un des plus grands observatoires amateurs de France, à Reims, explique le phénomène des étoiles filantes observables dans le ciel estival lorsque le système solaire croise un ensemble de « corpuscules ». En traversant notre atmosphère, « ils s'échauffent jusqu'à se volatiliser et laissent une trace lumineuse », explique-t-il. En août, chaque année, le phénomène s'amplifie lorsque la Terre traverse un « essaim de météorites connu sous le nom d'essaim des Perséides ». Profitez du spectacle et faîtes un vœu.

Observer les exoplanètes

En 2000, pour la dixième année de l'événement, l'observatoire avait ouvert ses portes et proposait aux visiteurs la découvertes des exoplanètes. Cette année-là on en avait découvert huit. La preuve était faite de leur existence. Pour l'occasion l'astrophysicien Hubert Reeves expliquait que les exoplanètes existaient en très grand nombre dans l'univers et il qu'il n'était pas à exclure que certaines soient habitées. Des caméras installées sur les télescopes permettaient de montrer aux visiteurs des images exceptionnelles.

Nuit des étoiles : Pic du Midi
2000 - 02:03 - vidéo

S'orienter dans la galaxie INA

Vous êtes particulier, professionnel des médias, enseignant, journaliste... ? Découvrez les sites de l'INA conçus pour vous, suivez-nous sur les réseaux sociaux, inscrivez-vous à nos newsletters.

Suivre l'INA éclaire actu

Chaque jour, la rédaction vous propose une sélection de vidéos et des articles éditorialisés en résonance avec l'actualité sous toutes ses formes.