Aller au contenu principal
Nino Cerruti, maître du raffinement décontracté et du style

Nino Cerruti, maître du raffinement décontracté et du style

Le grand couturier italien est mort samedi 15 janvier à l'âge de 91 ans. En 1986, il comparait un défilé de mode à l'épreuve du baccalauréat.

Par la rédaction de l'INA avec l'AFP - Publié le 17.01.2022
La mode Cerruti - 1985 - 03:07 - vidéo
 

Connu pour sa ligne de prêt-à-porter masculin, Nino Cerruti, mort samedi 15 janvier à l'âge de 91 ans, habillait aussi les femmes. Sa vie entière aura été plongée dans le textile, le chic et le style. Dans les années 60, il lancera la première griffe de prêt-à-porter masculin, avant une première collection féminine en 1976. 

Né le 25 septembre 1930 à Biella, Nino Cerruti s'était vu contraint d'abandonner ses études de philosophie à l'âge de 20 ans, après le décès de son père Silvio, pour reprendre l'usine textile familiale et enterrer ainsi son rêve de devenir journaliste.

Sa première boutique ouvre à Milan en 1957. Mais c'est à Paris qu'il inaugure la maison Cerruti 1881. Il aura été le plus français des designers de mode italiens en ouvrant ainsi une boutique en 1967 à Paris, place de la Madeleine. Cette adresse sera le point de départ d'une marque de luxe devenue planétaire en peu de temps.

En pleine contestation étudiante en 1968, cet héritier d'industriels du textile porte sa propre révolution sur les podiums en faisant défiler hommes et femmes dans les mêmes habits. « Le pantalon a donné de la liberté aux femmes », assurait-il. A l'époque, « c'était un choix courageux, car dans certains restaurants, les femmes qui portaient des pantalons n'étaient pas admises ».

Au milieu des années 1970, il crée ses premières collections femmes qui 20 ans après représenteront 20% du chiffre d'affaires du groupe. Dans l'archive en tête de cet article, il évoque, en 1986, sa conception du métier, comparant le défilé au baccalauréat. 

L'inventeur du « casual chic »

Dans les années 1960, il rencontre un certain Giorgio Armani, de quatre ans son cadet, et l'embauche comme créateur pour hommes. Le tandem, qui a marqué le monde de la mode, se sépare une décennie plus tard, après la décision d'Armani de fonder sa maison en 1975.

Puis, dans les années 1970, Nino Cerruti invente la première veste déconstruite, une découverte qui a introduit le « casual chic » dans la mode masculine haut de gamme. Il passe maître dans le raffinement décontracté, mais estime que le terme « élégance » a « un terrible goût de l'ancien », lui préférant le concept de « style». « Avoir du style, c'est mélanger culture et art », selon Nino Cerruti.

Petit sourire en coin, ce patriarche de la mode italienne ne se séparait jamais de son pull jaune fétiche qu'il portait à chacun de ses défilés. Il «Signor Nino», comme il a été appelé affectueusement par ses employés, a habillé les célébrités du cinéma, Richard Gere, Marcello Mastroianni, Robert Redford ou encore Jean-Paul Belmondo.

S'orienter dans la galaxie INA

Vous êtes particulier, professionnel des médias, enseignant, journaliste... ? Découvrez les sites de l'INA conçus pour vous, suivez-nous sur les réseaux sociaux, inscrivez-vous à nos newsletters.

Suivre l'INA éclaire actu

Chaque jour, la rédaction vous propose une sélection de vidéos et des articles éditorialisés en résonance avec l'actualité sous toutes ses formes.