Aller au contenu principal
« Musiques au cœur » : une émission populaire dédiée à la grande musique

« Musiques au cœur » : une émission populaire dédiée à la grande musique

Il y a 40 ans, les téléspectateurs d’Antenne 2 découvraient une émission sur la musique classique pas comme les autres, à une heure de grande écoute. Présentée par Eve Ruggieri, passionnée de musique venue de la radio, elle restera à l’antenne jusqu’en 2009.

Par Florence Dartois - Publié le 17.01.2022
 

Proposer de la musique classique en « prime time », c’était audacieux. C’est ce défi que releva Pierre Desgraupes à son arrivée à la tête de la deuxième chaîne, en août 1981. Pour animer cette émission, le PDG fraîchement nommé, décide d'appeler à ses côtés une grande voix de France Inter : Eve Ruggieri. Connue du public pour son émission « Eve raconte », la productrice est également une grande amoureuse de la musique. Elle débarque donc à la télé, sur Antenne 2, en qualité de conseillère pour la musique classique (1981-1984). C’est dans ce cadre que Pierre Desgraupes lui propose d’animer « Musiques au cœur » dont le premier numéro est diffusé le 18 janvier 1982.

L’archive que nous vous proposons de découvrir en tête d’article est un extrait de ce premier volet présenté depuis le Théâtre en Rond de Paris (aujourd'hui L'Européen, rue Biot). Il donne un parfait aperçu de ce que sera cette émission musicale emblématique d’Antenne 2,  « un mélange des genres » inattendu et revendiqué par Eve Ruggieri dans cette première diffusion. La réalisation très moderne contraste l'image de la grande musique.

Ce jour-là, le propos d’Eve Ruggieri est de raconter comment, à travers des compositeurs comme Gershwin, Scott Joplin, Aaron Copland ou Villa-Lobos, la musique populaire a été inspiratrice de la musique symphonique en Amérique du Nord aussi bien qu'en Amérique du sud. Il est question ici de « Porgy and Bess » de Gershwin. Filmée dans un «troquet » voisin, et sur la scène du théâtre, la cantatrice Brenda Wooton interprète une version de « Summertime », le titre phare de l’œuvre. Dans le café, Rita Streich, une soprano colorature allemande se lance avec elle dans un duo improvisé.

Dans les coulisses de l’émission

Produire une émission aussi variée que qualitative, en public, était un véritable challenge. Tout était millimétré. 40 techniciens, 5 caméras, 70 micros et 60 musiciens. Mais la diffusion en différé permettrait de gommer « une erreur imprévue ». L’archive que nous vous proposons de découvrir ci-dessous est un reportage réalisé dans les coulisses de ce programme, de sa préparation à la préparation des concerts, jusqu’à la réalisation finale. Et Eve Ruggieri y tenait : tous les intervenants, de la scripte aux cadreurs étaient « des fous de musique ».

Les coulisses de "Musiques au Coeur"
1986 - 05:17 - vidéo

« On doit arriver en sachant précisément ce que l’on doit faire (…) donc quand on arrive sur le plateau les choses sont déjà bien prévues ». (Eve Ruggieri)

« Je suis d’une humeur joyeuse et je ne suis pas tendue. Je ne répondrais pas à ce genre de question (rires) ». (La réalisatrice, Ariane Adriani).

La genèse du titre

Le titre a été décliné en de nombreuses variantes par la productrice : Musiques au cœur de l'actualité, Musiques au cœur de l'été, Musiques au cœur de l'opérette, Musiques au cœur du jazz. Et beaucoup d’autres. En 1999, « Musiques au cœur » devenait même le titre d’une collection musicale. A l’occasion de la sortie du premier CD consacré aux grands airs d’opéra. Eve Ruggieri était l'invitée sur le plateau du 13 heures Normandie et dévoilait les secrets de ce titre.

Elle avouait que l’idée n’était pas d’elle : « C’est Pierre Desgraupes, lorsqu’il est arrivé à France 2, qui m’a engagée. On cherchait un titre pour l’émission et il m’a dit : "Que pensez-vous de Musiques au cœur ?" Et je lui ai dit : "Pardon, je trouve que ça fait un peu scout !" Et il m’a dit : "C’est sans importance, c’est celui que je veux car ça marchera très bien." »

Eve Ruggieri regrettait qu’il ne soit plus là pour lui témoigner de sa gratitude, « car il avait parfaitement raison », reconnaissait-elle, ajoutant qu’elle avait accordé depuis, qu’il soit décliné pour de nombreux événements culturels : Musiques au cœur de la danse, Musiques au cœur de la peinture, Musiques au cœur de la sculpture…

Eve Ruggieri : Musiques au coeur
1999 - 06:18 - vidéo

« Musiques au cœur » est restée à l’antenne jusqu’en 2009. En 1998, l’émission était diffusée en troisième partie de soirée, le dimanche soir, au grand désespoir de sa productrice. Elle exprimait ses regrets dans l'émission « Parole d’expert », en juin 1998.

Eve Ruggieri et son amour pour la musique
1998 - 02:20 - vidéo

« Je suis bouleversée de savoir que les mélomanes et ceux qui aiment la musique attendent  parfois jusqu’à minuit et demie pour retrouver « Musiques au cœur » le dimanche soir. Rien que pour ceux-là, je m’applique ».

Pour aller plus loin : 

Plus d'archives de « Musiques au cœur » à découvrir en cliquant ICI

S'orienter dans la galaxie INA

Vous êtes particulier, professionnel des médias, enseignant, journaliste... ? Découvrez les sites de l'INA conçus pour vous, suivez-nous sur les réseaux sociaux, inscrivez-vous à nos newsletters.

Suivre l'INA éclaire actu

Chaque jour, la rédaction vous propose une sélection de vidéos et des articles éditorialisés en résonance avec l'actualité sous toutes ses formes.