Aller au contenu principal
Microtrottoir en 1975 : que pensait-on de la police ?

Microtrottoir en 1975 : que pensait-on de la police ?

Emmanuel Macron a chargé le gouvernement de lui faire des propositions visant à prendre en charge le problème des violences policières. En 1975, au jeu du microtrottoir, la crainte des abus de pouvoir de la part de la police était déjà soulevée, notamment par les étrangers. 


Par la rédaction de l'INA - Publié le 08.06.2020 - Mis à jour le 09.06.2020

Microtrottoir en 1975 : que pensait-on de la police ?

Emmanuel Macron a chargé le gouvernement de lui faire des propositions visant à prendre en charge le problème des violences policières. En 1975, au jeu du microtrottoir, la crainte des abus de pouvoir de la part de la police était déjà soulevée, notamment par les étrangers. 


Par la rédaction de l'INA - Publié le 08.06.2020 - Mis à jour le 09.06.2020
 

Emmanuel Macron a chargé le gouvernement de lui faire des propositions visant à prendre en charge le problème du racisme et des violences au sein de la police. En 1975, au jeu du microtrottoir, la crainte des abus de pouvoir de la part de la police était déjà soulevée, notamment par les étrangers. 


S'orienter dans la galaxie INA

Vous êtes particulier, professionnel des médias, enseignant, journaliste... ? Découvrez les sites de l'INA conçus pour vous, suivez-nous sur les réseaux sociaux, inscrivez-vous à nos newsletters.

Suivre l'INA éclaire actu

Chaque jour, la rédaction vous propose une sélection de vidéos et des articles éditorialisés en résonance avec l'actualité sous toutes ses formes.