Aller au contenu principal
Mai 1976 : un coup de chaud inhabituel dans le Nord de la France

Mai 1976 : un coup de chaud inhabituel dans le Nord de la France

Une vague de chaleur inhabituelle pour cette période de l'année touche la majeure partie des régions françaises. Début mai 1976, des températures similaires, à presque 30°, avaient touché le département du Nord-Pas-de-Calais. Si les agriculteurs s'inquiétaient pour leurs récoltes, les citadins en profitaient aux terrasses des cafés.

Par la rédaction de l'INA - Publié le 09.05.2022

C’est un avant-goût de l’été. Depuis ce lundi 9 mai, de fortes températures s'abattent sur la France. Une vague importante de chaleur, la première depuis le début de l’année, plutôt inhabituelle pour ce moment de la saison, et alors que de nombreuses régions redoutent la sécheresse, tant le niveau des nappes phréatiques est bas.

Ce n’est pas la première fois que de fortes chaleures, qu’on a plutôt l’habitude de ressentir en été, touchent la France au début du mois de mai. Comme on peut le voir dans ce sujet présenté en tête d’article et daté du 7 mai 1976. « Le beau temps c’est bien, mais trop de chaleur, c’est trop », introduit le journaliste Gérard Decq, pour Nord actualités, sur des images de champs qui semblent souffrir de la météo. En effet, poursuit le reporter, « dans la campagne où un vent léger a bien du mal à rafraîchir l’atmosphère, les paysans commencent à s’inquiéter. Comme les citadins, ils apprécient le soleil, mais leurs cultures ont maintenant besoin d’eau. La terre se dessèche, les bovins ont soif, il ne faudrait pas que le beau temps tourne à la sécheresse », commente le reportage, qui donne la parole à un agriculteur, inquiet quant aux conséquences de la météo sur ses champs : « Pour certaines récoltes, ça commence à devenir, non pas catastrophique, mais sérieux. Les betteraves sont celles qui vont souffrir le plus. Et aussi les pâtures. »

Si la campagne souffre, les citadins peuvent eux, au moins, se mettre à l’abri « à l’ombre des parcs, au bord de l’eau, là où les rayons du soleil justement compensés par la fraîcheur peuvent être appréciés à leur juste valeur. » Et surtout, profiter de l’apéro : « Dès 17 heures les terrasses des cafés ont accueilli des dizaines d’employés assoiffés. » Et sur ces terrasses, on ne boit pas que de l’eau, puisque au « hit-parade des remèdes contre la soif, le demi-pression » recueille de nombreux suffrages. Seule ombre au tableau pour ces amateurs de bières fraîches au soleil, le beau temps devait amener quelques orages.

Pour les créateurs de contenus

Vous souhaitez créer des contenus à propos du bouleversement des saisons ? Un dossier de clips est disponible sur mediaclip, notre offre réservée aux professionnels des médias et de la création.

S'orienter dans la galaxie INA

Vous êtes particulier, professionnel des médias, enseignant, journaliste... ? Découvrez les sites de l'INA conçus pour vous, suivez-nous sur les réseaux sociaux, inscrivez-vous à nos newsletters.

Suivre l'INA éclaire actu

Chaque jour, la rédaction vous propose une sélection de vidéos et des articles éditorialisés en résonance avec l'actualité sous toutes ses formes.