Aller au contenu principal
Lyon, 2009 : le "casse du siècle" de Toni Musulin

Lyon, 2009 : le "casse du siècle" de Toni Musulin

Le 5 novembre 2009, Toni Musulin, un convoyeur de fonds de la société Loomis, s'enfuyait avec 11,6 millions d'euros. Depuis, 9,1 millions d'euros ont été retrouvés mais le reste est toujours introuvable.


Par la rédaction de l'INA - Publié le 04.11.2019 - Mis à jour le 04.11.2019

Lyon, 2009 : le "casse du siècle" de Toni Musulin

Le 5 novembre 2009, Toni Musulin, un convoyeur de fonds de la société Loomis, s'enfuyait avec 11,6 millions d'euros. Depuis, 9,1 millions d'euros ont été retrouvés mais le reste est toujours introuvable.


Par la rédaction de l'INA - Publié le 04.11.2019 - Mis à jour le 04.11.2019
 

"Il s'appelle Toni Musulin. Il a 39 ans. Il est le convoyeur de fonds le plus recherché de France." Le 5 novembre 2009, l'employé de la société Loomis fausse compagnie à ses collègues au volant d'un fourgon blindé. A l'intérieur, près de 11,6 millions d'euros. Le véhicule n'est retrouvé que quelques heures plus tard dans le 8ème arrondissement lyonnais. "Logiquement, le chauffeur ne peut pas pénétrer à l'intérieur de la cellule coffre du fourgon blindé. [...] Il a récupéré un système qu'il n'aurait jamais du avoir." témoignait Kader Bengueche, délégué CGT de la société Loomis, quelques heures après le vol.

Toni Musulin a t-il préparé son coup à l'avance ? Une hypothèse que les enquêteurs privilégiaient à l'époque. "C'est devenu le suspect numéro un très rapidement. Il avait déjà fin octobre liquidé ses comptes bancaires et même créé un découvert sur un compte. D'autre part, lors de la perquisition de son domicile, le ménage avait été fait. [...] Tous les papiers personnels avaient disparus." expliquait Xavier Richaud, procureur de la république de Lyon. Dès avril 2009, le fugitif loue le box dans lequel plusieurs millions d'euros sont retrouvés quelques mois plus tard. C'est aussi à cette période qu'il se procure le véhicule dans lequel il transportera son butin jusqu’au garage. Le 7 novembre 2009, les enquêteurs découvrent alors 9,1 millions d'euros dans un box. Mais Toni Musulin est toujours dans la nature.

11 jours d'une cavale mystérieuse

"Il courait et défiait les polices d'Europe depuis 11 jours. Toni Musulin s'est rendu à la police monégasque." Le 16 novembre 2009, le journaliste et présentateur Laurent Bignolas lançait son journal en annonçant la nouvelle. Depuis le vol des 11,6 millions d'euros, le fugitif est notamment passé par l'Italie avant de se rendre aux autorités. "Il est arrivé à moto ici et avait quelques effets vestimentaires mais pas d'argent. Il avait une barbe d'une dizaine de jours et semblait fatigué mais il était assez athlétique." annonçait André Muhlberger, directeur de la sûreté publique de Monaco. Lors de son audition, Toni Musulin reconnait avoir volé l'argent mais nie avoir gardé les 2,5 millions d'euros manquants.

Le 2 novembre 2010, il est condamné à cinq années de prison ferme. Il est finalement sorti de prison en octobre 2013, après 4 ans derrière les barreaux.

Jérémie Gapin


S'orienter dans la galaxie INA

Vous êtes particulier, professionnel des médias, enseignant, journaliste... ? Découvrez les sites de l'INA conçus pour vous, suivez-nous sur les réseaux sociaux, inscrivez-vous à nos newsletters.

Suivre l'INA éclaire actu

Chaque jour, la rédaction vous propose une sélection de vidéos et des articles éditorialisés en résonance avec l'actualité sous toutes ses formes.