Aller au contenu principal
Rideau sur le Lido !

Rideau sur le Lido !

Le Lido, cette institution de la nuit parisienne a donné son dernier dîner spectacle ce samedi 30 juillet. Accor, actionnaire du cabaret, va le transformer en «salle de spectacles musicaux». Terminées les célèbres revues ! Depuis 1946, le Lido était connu pour ses revues spectaculaires et ses «Bluebell Girls».

Par la rédaction de l'INA - Publié le 13.06.2022 - Mis à jour le 31.07.2022
Rideau sur le Lido ! - 2022 - 03:07 - vidéo
 

C’est un haut-lieu des nuits parisiennes : le Lido, et ce depuis 1946. Dans les années 50, Charlie Chaplin, Brigitte Bardot et le tout-Paris s’y pressent pour admirer les fameuses revues du cabaret. En 1956, ce sujet des Actualités françaises s'enthousiasme pour le lieu : «A Paris, le Lido a inauguré un nouveau programme étincelant dont la réalisation ne fait mentir le titre : “C’est magnifique !”»

A l’origine de ces revues, un homme notamment, Pierre-Louis Guérin. C’est le directeur emblématique du Lido pendant près de 40 ans. En 1967, il se confie ainsi au micro de l'émission «Central variétés» : «Je vais vous dire une chose qui fera peut-être beaucoup de peine. Mais les étrangers qui viennent à Paris… et bien ils viennent d’abord voir le Lido, puis ensuite le Louvre et l’Arc de Triomphe.»

Et que serait le Lido sans ses danseuses, les «Bluebell Girls» ?  Margaret Kelly, surnommée «Miss Bluebell», les dirige depuis 1948. Et gare à celles qui seraient en retard pour les répétitions, explique t-elle en 1970 au micro d'«Aujourd'hui madame» : «Si quelqu’un est en retard, je demande pourquoi vous êtes en retard. Si, c’est une raison valable, c’est ok sinon, attention !»

Taille minimum pour devenir une “Bluebell Girl”, 1m75 ! On les voit dans l'archive présentée en tête d'article en 1967, avec leur plus beau costume pour une nouvelle revue. Mesdames et Messieurs ! Rideau !

Dix ans plus tard, en 1977, le Lido s’agrandit, 6000m2 de surface supplémentaires. On le voit sur les images, l'espace est immense. Sous la scène, un système de tiroirs est installé pour sortir les décors et les ranger… comme sur un porte-avion !  Pierre Louis-Guérin, directeur du Lido de 1946 à 1982, confie en 1977 à Léon Zitrone que pour parvenir à un tel résultat, il a «d’abord fallu creuser. Il a fallu organiser toute une machinerie, c’est énorme ! On a fait appel à une vingtaine d’entreprises différentes.»

Le Lido rénové, de nouveaux spectacles voient le jour, toujours plus spectaculaires ! Comme en 2006, année des 60 ans de la célèbre salle de spectacles. 

Quinze ans plus tard, en décembre 2021, le Lido est racheté par Accor. Le géant de l'hôtellerie veut transformer le cabaret pour en faire une «salle de spectacles musicaux». Terminées les célèbres revues ! Des 184 postes actuels, 157 seront supprimés a annoncé le groupe Accor.

Pour les créateurs de contenus

Vous souhaitez créer des contenus à propos du Lido ? Un dossier de clips sur ce cabaret mythique est disponible sur mediaclip, notre offre destinée aux créateurs de contenus.

S'orienter dans la galaxie INA

Vous êtes particulier, professionnel des médias, enseignant, journaliste... ? Découvrez les sites de l'INA conçus pour vous, suivez-nous sur les réseaux sociaux, inscrivez-vous à nos newsletters.

Suivre l'INA éclaire actu

Chaque jour, la rédaction vous propose une sélection de vidéos et des articles éditorialisés en résonance avec l'actualité sous toutes ses formes.