Aller au contenu principal
Les renards à Paris : quand ils arrivaient en ville dans les années 1990

Les renards à Paris : quand ils arrivaient en ville dans les années 1990

Lundi 31 janvier, un renard a été aperçu et photographié dans le quartier de Balard à Paris. Si cette rencontre reste exceptionnelle, elle n’est pas rare car les canidés ont investi les villes. En 1995, on en avait repéré plusieurs à Gagny, à 10 km de la capitale.

Par Florence Dartois - Publié le 02.02.2022
Gagny : une histoire de renards - 1995 - 02:30 - vidéo
 

Lundi 31 janvier, une photo publiée sur Twitter par le journaliste de BFMTV Julien Migaud-Muller montrait un renard se promenant dans le quartier de Balard dans le 15e arrondissement de la capitale.

Cela fait plusieurs années que le goupil, qui semble apprécier la biodiversité parisienne, a investi certains lieux de la capitale. Selon la mairie de Paris, il a été vu dans les bois de Boulogne et de Vincennes mais aussi dans l'est parisien, et aux abords de la petite ceinture. Il est également présent au cimetière du Père Lachaise.

Au milieu des années 1990, le renard s’approchait de la capitale sans y avoir encore posé une patte. Le reportage  en tête d’article date de janvier 1995. À l’époque, les canidés s’étaient installés en périphérie, à Gagny, une ville de Seine-Saint-Denis connue pour ses carrières de gypse. La nuit venue, surtout en période de rut, ils n’hésitaient pas à visiter les poulaillers des habitants afin de constituer des réserves de nourriture. Ces derniers, les Gabiniens, ne semblaient pas s'offusquer de ces chapardages répétés de poules et de canards. « Je les enferme, comme ça on ne me les vole pas », disait même l'un d'eux.

A l’époque, la rage avait disparu. En Seine-Saint-Denis, les campagnes de vaccination ayant porté leurs fruits, aucun cas n’avait été répertorié depuis 1986. Pourtant les scientifiques ne pensaient pas encore que l’espèce puisse véritablement s’adapter aux villes. Pour ce vétérinaire, « le biotope type » restait la forêt et les carrières, comme celles de Gagny. Il regrettait qu'elles soient de plus en plus comblées, car perdant de leur biodiversité, elles priveraient les renards de nourriture. Il l’affirmait cependant, malgré la raréfaction de son alimentation, le renard, animal sauvage, n’était pas censé rechercher le contact de l’homme, ni s'installer « dans son jardin », encore moins rejoindre l'asphalte de la capitale.

Début 2022, la mairie de Paris a estimé que la population de renards roux se chiffrait entre 30 et 40 individus.

Renards dans le bois de Vincennes
2002 - 02:47 - vidéo

En 2002, en quête de la vie sauvage à Paris, Michel Huet, accompagné de Claudia et Laura, deux enfants des villes, nous faisait découvrir les renards du bois de Vincennes qui empruntaient la petite ceinture pour rejoindre la capitale.

S'orienter dans la galaxie INA

Vous êtes particulier, professionnel des médias, enseignant, journaliste... ? Découvrez les sites de l'INA conçus pour vous, suivez-nous sur les réseaux sociaux, inscrivez-vous à nos newsletters.

Suivre l'INA éclaire actu

Chaque jour, la rédaction vous propose une sélection de vidéos et des articles éditorialisés en résonance avec l'actualité sous toutes ses formes.