Aller au contenu principal
Les gilets jaunes, un mouvement social inédit en 5 dates

Les gilets jaunes, un mouvement social inédit en 5 dates

Il y a trois ans, le 17 novembre 2018, débutait le mouvement des gilets jaunes. C'est l'une des plus importantes grognes sociales de ces dernières décennies. Retour en images et en archives sur ces temps forts.

Par la rédaction de l'INA - Publié le 17.11.2021
 

Il y a trois ans, le 17 novembre 2018, débutait le mouvement des gilets jaunes, l'une des plus importantes grognes sociales des dernières décennies. 

Les gilets jaunes, c’est d’abord un mouvement né sur la toile. Le 24 octobre 2018, Ghislain Coutard, un mécanicien narbonnais, poste une vidéo sur Facebook. La raison de sa colère : la flambée des prix du carburant. Il sera le premier à demander à se rallier derrière le symbole du gilet jaune : "On a tous un gilet jaune dans la bagnole. Foutez le en évidence sur le tableau de bord jusqu’au 17. Un petit code couleur pour montrer que vous êtes avec nous, avec le mouvement.” La vidéo devient rapidement virale avec des millions de vue en une semaine.

Trois semaines plus tard, ce 17 novembre 2018, des centaines de milliers de personnes en chasuble jaune occupent les ronds-points, les péages, et descendent dans les rues. Le mouvement est lancé.

Des samedis de violences

Le 3e grand rassemblement du mouvement a lieu le 1er décembre 2018. Paris est le théâtre de scènes de violences rarement vues. L’Arc de Triomphe est pris pour cible, des magasins des Champs-Elysées sont incendiés. En réaction, le 10 décembre, Emmanuel Macron annonce plusieurs mesures sociales. Parmi elles, l’annulation de la hausse de la CSG pour certains retraités ou encore la revalorisation du SMIC. "Le salaire d’un travailleur au SMIC augmentera de 100 euros par mois dès 2019 sans qu’il en coûte un euro de plus pour l’employeur.", annonce-t-il.

Insuffisant, estiment les gilets jaunes. Le mouvement continue. A Nice, le 23 mars 2019, Geneviève Legay, une militante d’Attac, est grièvement blessée lors d’une manifestation non autorisée, piétinée lors d’une charge policière. Les accusations de “violences policières” sont de plus en plus nombreuses et ce pendant de longues semaines.

Mais le mouvement s’étiole au printemps 2019. La crise du Covid-19 est passée par là, ses conséquences sociales avec. Mais trois ans après, la colère gronde toujours, et les prix des carburants sont repartis à la hausse.

 

S'orienter dans la galaxie INA

Vous êtes particulier, professionnel des médias, enseignant, journaliste... ? Découvrez les sites de l'INA conçus pour vous, suivez-nous sur les réseaux sociaux, inscrivez-vous à nos newsletters.

Suivre l'INA éclaire actu

Chaque jour, la rédaction vous propose une sélection de vidéos et des articles éditorialisés en résonance avec l'actualité sous toutes ses formes.