Aller au contenu principal
Les débuts de « speakerin » d'Olivier Minne à la télé en 1990

Les débuts de « speakerin » d'Olivier Minne à la télé en 1990

Olivier Minne est né le 18 mars 1967. L'animateur de « Fort Boyard » a débuté à la télévision comme présentateur des inter-programmes. Découvrez l'une de ses premières prestations ainsi que les coulisses d'un métier aujourd'hui disparu.

Par Florence Dartois - Publié le 18.03.2022
 

Olivier Minne débute à la télé en juin 1990, à l'âge de 23 ans. Embauché par la mythique speakerine Jacqueline Joubert sur Antenne 2, il commence par présenter les programmes de la soirée en qualité de «speakerin », l'un des rares hommes recrutés pour cet emploi. L'archive en tête d'article est l'une de ses présentations des émissions de la soirée du 22 septembre 1990. Le jeune homme apparaît à l'aise dans cet exercice. Ses talents d'acteur l'ont peut-être aidé car Olivier Minne est aussi un passionné de théâtre.

Dans l'archive ci-dessous, diffusée le 1er juin 1990, dans l'émission « Tout tout tout sur Antenne 2 », on le découvre dans la peau de Roméo déclamant une tirade de Roméo et Juliette de Shakespeare sous les fenêtres d'une jeune femme. Lionel Cassan, lui-même ancien speakerin, l'interroge sur son parcours à la veille de ses débuts à l'antenne.

En novembre 1990, le magazine pour ados « Giga» suit les pas d'Olivier et de sa collègue Floriane Blitz dans les coulisses de la télé. Il raconte son entrée à Antenne 2 en février 1990, et comment il est devenu speaker. Il revient notamment sur les tests passés avec Jacqueline Joubert pour obtenir le poste : «J'ai essayé sans filet et je me suis planté royalement», avoue-t-il. 

A l'époque, il n'y a pas de prompteur et les deux collègues racontent comment ils préparent leurs interventions, lui, le rapprochant à un «véritable travail journalistique». Nous les voyons, lui et Floriane Blitz, au maquillage, avant de passer à l'antenne, pendant des annonces. Floriane explique qu'ils jouent « un rôle de tampon entre les programmes » et souligne qu'on peut avoir besoin d'eux à « n'importe quel moment » en cas de pépin à l'antenne. En fin de reportage, un micro-trottoir donne le point de vue de passants sur cette profession.

Dès son arrivée à l'antenne, Olivier Minne se démarque et dépoussière la manière de présenter les inter-programmes en multipliant les pitreries ou les pointes d'humour. Dans l'archive ci-dessous, datée elle aussi de novembre 1990, il explique pourquoi il donne ainsi la part belle à l'humour, confiant qu'il met à profit ses talents de comédien, le métier qu'il rêve de faire.

Olivier Minne restera speaker jusqu'en 1992, il rejoindra ensuite l'équipe de « Matin bonheur » comme journaliste. Jusqu'à la fin des années 1990, on lui confiera l'animation de certains programmes de divertissement tels « Jeux sans frontières », « Les nouveaux mondes » ou « Pyramide ». A partir de 2003, il rejoint l'aventure « Fort Boyard », qu'il continue toujours d'animer aujourd'hui. L'animateur fera aussi quelques incursions au théâtre et dans l'écriture de plusieurs ouvrages, dont l'un consacré à sa première profession : Speakerines, une histoire de femmes à la télévision en 2018.

S'orienter dans la galaxie INA

Vous êtes particulier, professionnel des médias, enseignant, journaliste... ? Découvrez les sites de l'INA conçus pour vous, suivez-nous sur les réseaux sociaux, inscrivez-vous à nos newsletters.

Suivre l'INA éclaire actu

Chaque jour, la rédaction vous propose une sélection de vidéos et des articles éditorialisés en résonance avec l'actualité sous toutes ses formes.