Aller au contenu principal
Les coulisses du festival du film américain de Deauville

Les coulisses du festival du film américain de Deauville

Le 47e festival du cinéma américain de Deauville se déroule du 3 au 12 septembre 2021. Créé en 1975 par Lionel Chouchan et André Halimi, il rend hommage au cinéma américain et valorise sa production indépendante. Retour sur quelques temps forts.

 

Par Florence Dartois - Publié le 03.09.2021 - Mis à jour le 03.09.2021

Les coulisses du festival du film américain de Deauville

Le 47e festival du cinéma américain de Deauville se déroule du 3 au 12 septembre 2021. Créé en 1975 par Lionel Chouchan et André Halimi, il rend hommage au cinéma américain et valorise sa production indépendante. Retour sur quelques temps forts.

 

Par Florence Dartois - Publié le 03.09.2021 - Mis à jour le 03.09.2021
Festival du film USA à Deauville - 1975 - 03:15 - vidéo
 
Festival du film USA à Deauville - 1975 - 03:15 - vidéo

Le 47e festival du cinéma américain de Deauville se déroule du 3 au 12 septembre 2021.  Cette année 53 films sont en lice. Rendez-vous incontournable des amoureux du cinéma américain, le festival de Deauville a pris une ampleur internationale au fil des années. D’abord orienté vers les supers productions américaines, il se tourne désormais vers le cinéma indépendant. Il est créé en 1975 à l’initiative de Lionel Chouchan et André Halimi, qui rêvaient de faire partager leur passion pour le 7e art américain. Les plus grandes stars hollywoodiennes ont participé à cette manifestation. Parmi les habitués : Robert De Niro, Clint EastwoodGeorge ClooneyMichael Douglas ou Harrison Ford.

La vidéo en tête de cet article date de cette première édition et nous plonge dans l'ambiance bon enfant qui régnait alors. Une cinquantaine de films avaient été présentés sur une semaine.

De la promotion à la compétition

A l’origine, il n’était pas question de compétition ou de palmarès mais d’une simple mise en lumière de blockbusters made in USA. Toutefois, en 1987, de manière non officielle, est créé "les Coups de cœur LTC". Depuis 1995, sous la nouvelle direction générale de Bruno Barde, le Festival s’ouvre à la compétition. Il remet son 1er Grand Prix à Tom DiCillo pour son film Ça tourne à Manhattan. Trois ans plus tard, le festival lance la section Courts Métrages. En 2003, il donne un coup de projecteur aux documentaires en leur consacrant une nouvelle section, "Les Docs de l’Oncle Sam". Le 1er prix est remis à Diana Vreeland : the eye has to travel. Pour sa 36e édition, en 2010, s'ouvre une nouvelle catégorie « Deauville Saison 1 », consacrée aux séries télévisées américaines, avec des projections de séries cultes et d’épisodes inédits, en accès libre et gratuit.

Des hommages émouvants

Créés en 1977, les "Hommages" honorent des figures remarquables du cinéma américain. La cérémonie a généralement lieu en présence des intéressés, venus spécialement des États-Unis. Parmi les stars hollywoodiennes mythiques reçues à cette occasion : Liz Taylor, Bette Davis, Kirk Douglas, Robert Mitchum, Gregory Peck ou encore Burt Lancaster, ou plus récemment Michael Douglas, un grand habitué du festival où il rencontra sa femme Catherine Zeta-Jones en 1998. Deauville met régulièrement à l’honneur des institutions cinématographiques et des thématiques comme Hollywood 44, New York au cinéma, le jazz au cinéma, Broadway, la boxe au cinéma, les films du Président des Etats-Unis…

Cette année 53 films sont en lice. Pour en savoir plus sur la programmation, les invités et les catégories représentées, rendez-vous sur le site officiel du festival.

Pour aller plus loin : 

Kirk Douglas en 1978 au festival du film américain de Deauville. En 1978, l'acteur était l'un des invités de la quatrième édition du festival et évoquait, en français, sa carrière, sa vision du cinéma et ses cinéastes français préférés. (Article)

13 heures de F2 : Les coulisses du festival du film américain de Deauville avec les interviews de Clint Eastwood, Kim Bassinger et Tim Robbins. (7 septembre 1992)

20 heures de F2 : Sylvester Stallone à Deauville. (7 septembre 2002)

Charlotte Gainsbourg à l'honneur au Festival du cinéma américain de Deauville
La comédienne, présidente de la 47e édition, présente pendant le festival son film "Jane by Charlotte". Mercredi 8 septembre, le PDG de l'INA Laurent Vallet lui a remis la Distinction numérique de l'INA, rendant hommage à son empreinte culturelle en France.
Prix
 

S'orienter dans la galaxie INA

Vous êtes particulier, professionnel des médias, enseignant, journaliste... ? Découvrez les sites de l'INA conçus pour vous, suivez-nous sur les réseaux sociaux, inscrivez-vous à nos newsletters.

Suivre l'INA éclaire actu

Chaque jour, la rédaction vous propose une sélection de vidéos et des articles éditorialisés en résonance avec l'actualité sous toutes ses formes.