Aller au contenu principal
"Le chant des partisans" par Germaine Sablon, sa première interprète

"Le chant des partisans" par Germaine Sablon, sa première interprète

Le 18 juin est aussi l'occasion d'écouter ou de réécouter "Le chant des partisans", l'hymne de la Résistance française.


Par la rédaction de l'INA - Publié le 18.06.2021 - Mis à jour le 18.06.2021

"Le chant des partisans" par Germaine Sablon, sa première interprète

Le 18 juin est aussi l'occasion d'écouter ou de réécouter "Le chant des partisans", l'hymne de la Résistance française.


Par la rédaction de l'INA - Publié le 18.06.2021 - Mis à jour le 18.06.2021
Germaine Sablon, "Le chant des partisans" - 1963 - 02:06 - vidéo
 
Germaine Sablon, "Le chant des partisans" - 1963 - 02:06 - vidéo
Le 18 juin est aussi l'occasion d'écouter ou de réécouter "Le chant des partisans", l'hymne de la Résistance.

Ce 18 juin 2021 au Mont-Valérien, lors de la cérémonie marquant le 81e anniversaire de l'appel du général de Gaulle et présidée par Emmanuel Macron, "Le chant des partisans" a retenti. 

Ce chante date du 30 mai 1943. André Gillois, alors directeur de Radio Londres, cherche un indicatif identifiable pour lancer les émissions. Il confie cette mission à une guitariste d’origine russe réfugiée à Londres : Anna Marly. La musicienne lui propose plusieurs mélodies. Il en en choisit une au hasard, sans penser qu’elle deviendra l’emblème de la liberté. Anna Marly écrit quelques paroles en russe mais le texte est finalement confié à Maurice Druon et à son oncle Joseph Kessel, fraîchement débarqués de ce côté de la Manche.

Les deux hommes s'allient à la chanteuse Germaine Sablon, elle aussi réfugiée dans la capitale britannique. Ensemble, ils s’attellent au challenge. La chanson définitive naît en quelques heures. Le lendemain, elle est enregistrée par la chanteuse. 

La version que nous vous proposons en tête de cet article date de 1963, et c'est Germaine Sablon elle-même qui l'interprète.

Voici ci-dessous les paroles en intégralité : 

Ami, entends-tu le vol noir des corbeaux sur nos plaines
Ami, entends-tu les cris sourds du pays qu'on enchaîne
Ohé, partisans, ouvriers et paysans c'est l'alarme
Ce soir l'ennemi connaîtra le prix du sang et des larmes.

Montez de la mine, descendez des collines, camarades,
Sortez de la paille les fusils, la mitraille, les grenades,
Ohé, les tueurs, à la balle et vos couteaux, tirez vite,
Ohé, saboteurs, attention à ton fardeau, dynamite.

C'est nous qui brisons les barreaux des prisons pour nos frères
La haine à nos trousses et la faim qui nous pousse, la misère
II y a des pays où les gens au creux des lits font des rêves
Ici, nous, vois-tu, nous on marche, nous on tue ou on crève.

Ici, chacun sait ce qu'il veut, ce qu'il fait quand il passe
Ami, si tu tombes, un ami sort de l'ombre à ta place,
Demain du sang noir séchera au grand soleil sur nos routes
Chantez, compagnons, dans la nuit la liberté nous écoute.

Ami, entends-tu les cris sourds du pays qu'on enchaîne
Ami, entends-tu le vol noir du corbeau sur la plaine

Pour aller plus loin : 

La genèse de la création du "Chant des partisans"

D'autres versions du "Chant des partisans" sont à retrouver ici ou ici.

En 2014, le vétéran Léon Gautier revenait sur les lieux du Débarquement

Dans les coulisses de l'appel du général de Gaulle. Un contenu proposé par mediaclip, l'offre vidéo de l'INA pour les créateurs de contenus.


S'orienter dans la galaxie INA

Vous êtes particulier, professionnel des médias, enseignant, journaliste... ? Découvrez les sites de l'INA conçus pour vous, suivez-nous sur les réseaux sociaux, inscrivez-vous à nos newsletters.

Suivre l'INA éclaire actu

Chaque jour, la rédaction vous propose une sélection de vidéos et des articles éditorialisés en résonance avec l'actualité sous toutes ses formes.