Aller au contenu principal
Le Bus Palladium, temple de la nuit parisienne depuis 1965

Le Bus Palladium, temple de la nuit parisienne depuis 1965

C’était une institution de la nuit parisienne. Samedi 2 avril, le Bus Palladium ferme définitivement ses portes. A la place de la célèbre salle de concert, un hôtel sera construit. Le Bus Palladium, ce temple du rock, a fait danser des générations de fêtards depuis son ouverture en 1965.

Par la rédaction de l'INA - Publié le 31.03.2022
 

1965. Les noctambules se pressent à Pigalle, le quartier chaud de Paris. Une nouvelle discothèque vient d’ouvrir : le Bus Palladium, qui organise aussi des concerts. Le lieu tire son nom d’une célèbre boîte new yorkaise, le Palladium. A l’origine, un homme d'affaires. James Arch. Le jeune homme a une idée : créer un réseau de bus à destination des jeunes de banlieue pour venir danser à Paris. Ce qui explique le mot « bus » dans Bus Palladium. Car dans les années 60, les transports sont quasi inexistants dans la région. 

Grâce à son sens du business, James Arch fait connaître le club dans la capitale. On y danse surtout le rock. Mais en 1965, ils sont des milliers à venir découvrir une nouvelle danse venue des Etats-Unis, le monkiss.

Le Bus Palladium, c’est la boîte branchée où il faut aller. Tout le monde s’y presse. Les jeunes dansent jusqu’au petit matin, d’autres s’endorment sur les banquettes. Et les groupes s’époumonent sur scène. La discothèque suit aussi les nouvelles tendances musicales. De grands noms de la chanson y ont fait des concerts, comme Gloria Gaynor, en 1977, ou le duo français-américain Chagrin d'Amour qui en 1983 chante son tube Chacun fait c’qui lui plaît.

Mais le Bus Palladium, c’est avant tout le rock ! Tellement rock’n’roll qu’en 2013, même le groupe Téléphone vient se produire au Bus Palladium. Un concert d’une heure, totalement improvisé.

Mais tout ça, c’est terminé ! Après 57 ans d’existence, le Bus Palladium ferme définitivement ses portes. Le club mythique va être rasé. A la place, un hôtel sera construit.

 

S'orienter dans la galaxie INA

Vous êtes particulier, professionnel des médias, enseignant, journaliste... ? Découvrez les sites de l'INA conçus pour vous, suivez-nous sur les réseaux sociaux, inscrivez-vous à nos newsletters.

Suivre l'INA éclaire actu

Chaque jour, la rédaction vous propose une sélection de vidéos et des articles éditorialisés en résonance avec l'actualité sous toutes ses formes.