Aller au contenu principal
Le 13 janvier 1982, la France passe aux 39 heures

Le 13 janvier 1982, la France passe aux 39 heures

C’était il y a 40 ans. Le 13 janvier 1982, la durée légale du travail passait de 40 à 39 heures par semaine. La mesure, instaurée sous la présidence de François Mitterrand, a été une avancée sociale importante. Mais la mettre en place à l’époque n’a pas été simple.

Par la rédaction de l'INA - Publié le 13.01.2022
13 janvier 1982, le passage aux 39 heures - 2022 - 02:17 - vidéo
 

Avril 1981, François Mitterrand est en campagne présidentielle.  Parmi ses promesses électorales, il défend l’instauration des 35 heures pour mieux répartir le travail, créer des emplois, et dégager du temps libre pour les salariés. 

Car à l’époque, les Français travaillent 40 heures par semaine, et ce depuis 1936. Mais à peine au pouvoir, François Mitterrand et son gouvernement rétropédalent. Finalement, ça ne sera pas 35 heures, mais 39… payées… 39 et non 40 ! Il y a donc une diminution de salaire ce qui entraîne la colère de la CGT.

Et du côté du patronat ? La mesure est globalement accueillie avec prudence. Passer à 39 heures, c’est peut-être plus d’embauches mais avec des contraintes.

Après des mois de négociations, un accord est trouvé entre les syndicats, le patronat et le gouvernement fin juillet 1981. Les 39 heures seront finalement payées 40. Une avancée sociale d’importance.

La mesure devient officielle le 13 janvier 1982 après une ordonnance en conseil des ministres. C’était il y a 40 ans. Depuis, la durée légale du temps de travail a encore baissé. Elle est passée à 35 heures hebdomadaires en 2000 avec les lois Aubry.

S'orienter dans la galaxie INA

Vous êtes particulier, professionnel des médias, enseignant, journaliste... ? Découvrez les sites de l'INA conçus pour vous, suivez-nous sur les réseaux sociaux, inscrivez-vous à nos newsletters.

Suivre l'INA éclaire actu

Chaque jour, la rédaction vous propose une sélection de vidéos et des articles éditorialisés en résonance avec l'actualité sous toutes ses formes.