Aller au contenu principal
La présentation du biathlon en 1968 par Michel Drucker

La présentation du biathlon en 1968 par Michel Drucker

Les Français ont remporté la médaille d'argent aux Jeux de Pékin sur le relais en biathlon. Ce sport est entré dans le sérail des disciplines olympiques aux Jeux d'hiver de Grenoble, il y a 53 ans.

Par la rédaction de l'INA - Publié le 15.02.2022
 

Mardi 15 février, les Bleus ont décroché la médaille d'argent sur le relais hommes de biathlon, derrière la Norvège et devant la Russie. Fabien Claude, Émilien Jacquelin, Simon Desthieux et Quentin Fillon Maillet ont ainsi offert la douzième médaille à la délégation française aux Jeux d'hiver de Pékin. Cette médaille d’argent est la meilleure performance des  Bleus, qui n'avaient jamais fait mieux que deux médailles de bronze en relais aux Jeux Olympiques, à Salt Lake City en 2002 (Defrasne, Marguet, Poirée, Robert) et Turin en 2006 (Cannard, Defrasne, Poirée, Robert).

Le biathlon, sport très populaire dans les pays nordiques, n’a fait son entrée aux Jeux Olympiques qu’en 1968. C’était alors la France qui accueillait la compétition. Pour la première fois, la double épreuve de biathlon allait se dérouler dans le Vercors, à 35 km de Grenoble.

L’archive en tête d’article extraite du magazine « Les  coulisses de l’exploit » présentait cette discipline regroupant le ski de fond et le tir. Le commentateur, un certain Michel Drucker, expliquait que pour l’épreuve individuelle les concurrents devaient parcourir 5 boucles « d’une longueur totale de 20 km » et passer 4 fois au stand de tir pour y exécuter  « 2 tirs en position debout et 2 tirs en position couchée ».

Sur des images des athlètes en pleine action, il précisait que sa valeur sportive était exceptionnelle : « Le biathlon est une épreuve sportive épuisante qui demande non seulement une parfaite condition physique mais une constitution particulièrement robuste. »

A l’époque, le relais avait été remporté par les Soviétiques, l’argent revenant aux Norvégiens et le bronze aux Suédois. 

Depuis les années 1970, les douaniers forment les futurs athlètes de biathlon. Dans cette archive de 1988, un organisateur du championnat de France des douaniers revenait sur cette tradition de former les compétiteurs pour qu'ils atteignent un niveau suffisant pour aller dans « les plus hautes compétitions ». L'archive ci-dessous, présente un résumé de ce championnat et l'interview de quelques compétiteurs, « on est douaniers, c'est eux qui nous payent ». Cette course représentait selon ces sportifs en devenir : « Un entraînement surtout ».

Pour rire un peu : 

Le Biathlon selon Jean Pierault. En 1977, l'humoriste parodiait les championnats du monde de la discipline qui s'étaient déroulés en Norvège.

S'orienter dans la galaxie INA

Vous êtes particulier, professionnel des médias, enseignant, journaliste... ? Découvrez les sites de l'INA conçus pour vous, suivez-nous sur les réseaux sociaux, inscrivez-vous à nos newsletters.

Suivre l'INA éclaire actu

Chaque jour, la rédaction vous propose une sélection de vidéos et des articles éditorialisés en résonance avec l'actualité sous toutes ses formes.