Aller au contenu principal
La fabrication traditionnelle du chewing-gum par les Chicleros au Yucatan en 1969

La fabrication traditionnelle du chewing-gum par les Chicleros au Yucatan en 1969

Dans le Haut-Rhin, l'entreprise Freedent a annoncé la suppression de 280 postes. En cause : la baisse de la consommation de chewing-gums. Importé par les Américains à la fin de la Première guerre mondiale, cette friandise est bien plus ancienne. Elle existait déjà chez les Mayas.

Par Florence Dartois - Publié le 15.09.2021
Chercheurs de chewing gum - 1969 - 14:45 - vidéo
 

La filiale française du groupe américain Mars Wrigley France a annoncé lundi 14 septembre la suppression de 280 emplois sur les 350 que compte son usine de chewing-gums Freedent de Biesheim (Haut-Rhin), à cause de la chute des ventes des gommes à mâcher.

Les hommes ont toujours aimé mâcher. A la Préhistoire, ils mâchaient de la sève de conifères mais ce sont les Mayas et les Aztèques qui ont développé cette pratique. Il y a plus de 5000 ans, les Mayas du Mexique mastiquaient en effet de la sève de l'arbre sapotillier qui donne un latex appelé chiclé. Plus tard, l'Américain Thomas Adams mélangera ce chiclé avec de la résine et du sirop, fabriquant ainsi, en 1872, les premiers chewing-gums. L'Europe découvre le chewing-gum à la fin de la Première guerre mondiale grâce aux Américains. La Croix-Rouge américaine expédie 4,5 millions de chewing-gums en France en 1918 pour les troupes américaines. Deux ans plus tard, les premières compagnies européennes se lancent dans sa fabrication. En France, le chewing-gum s'est vraiment popularisé grâce aux soldats américains en 1944. D'ailleurs, un ancien GI, Courtland E. Parfet, reviendra en France en 1952, pour y lancer la fameuse marque Hollywood et son chewing-gum à la chlorophylle. Le premier sera fabriqué en France, à Montreuil, en Seine-Saint-Denis.

La baisse de la consommation des chewing-gums

En 2007, selon le Guinness des records, les États-Unis étaient le premier pays consommateur, suivi par la France (un chewing-gum par jour et par habitant en moyenne). Mais la tendance a bien changé. Depuis le milieu des années 2010, la consommation a drastiquement baissé dans l'Hexagone. Selon le groupe américain Mars Wrigley France, les tablettes, format traditionnel du chewing-gum, "sont littéralement en train de disparaître du marché européen". Les ventes ont subi une baisse de 37 % entre 2016 et 2019, aggravée depuis par la crise sanitaire, a poursuivi le groupe. Les volumes produits à l’usine de Biesheim ont quant à eux baissé de 74 % entre 2012 et 2020, et l’usine ne tournait plus l’année passée qu’à 28 % de ses capacités, selon un porte-parole. Le site employait encore 639 salariés en 2013, juste avant un précédent plan.

Le chiclé, un produit toujours au centre de la culture maya du Mexique

L'archive en tête d'article va vous faire découvrir la fabrication du chewing-gum traditionnel tel que le fabriquaient les Mayas. Ce reportage de Pierre Ivanoff a été diffusé le 5 avril 1969 dans le magazine "Ce monde étrange et merveilleux" sous le titre "Chercheurs de chewing-gum". Tourné dans la forêt tropicale du Yucatan, située au sud Mexique, il nous entraîne chez les "Chicleros", ces Indiens qui réalisaient toujours leur gomme à mâcher à partir de la sève du sapotillier avant de la transporter vers les côtes du Quintana Roo pour export.

Après avoir expliqué les grandes phases de la fabrication du chewing-gum et l'importance de cette sève dans la culture maya ancienne et contemporaine, le reportage nous entraîne dans la jungle où l'on suit le cheminement de cette gomme, de sa récolte jusqu'à son départ du Mexique en bateau.

Chercheurs de chewing gum
1969 - 14:45 - vidéo

S'orienter dans la galaxie INA

Vous êtes particulier, professionnel des médias, enseignant, journaliste... ? Découvrez les sites de l'INA conçus pour vous, suivez-nous sur les réseaux sociaux, inscrivez-vous à nos newsletters.

Suivre l'INA éclaire actu

Chaque jour, la rédaction vous propose une sélection de vidéos et des articles éditorialisés en résonance avec l'actualité sous toutes ses formes.