Aller au contenu principal
L'inceste, un drame qui a marqué la vie et l'oeuvre de Christine Angot

L'inceste, un drame qui a marqué la vie et l'oeuvre de Christine Angot

Christine Angot a remporté le prix Médicis 2021 pour son livre auto-fictionnel "Le Voyage dans l’Est" dans lequel elle revient sur l’inceste dont elle a été victime adolescente. L'auteure a déjà évoqué ce drame à plusieurs reprises dans son oeuvre littéraire, notamment dans "L'Interview" en 1995. 

 

Par Florence Dartois - Publié le 06.11.2018 - Mis à jour le 26.10.2021
Christine Angot face à Laure Adler - 1995 - 05:31 - vidéo
 

Christine Angot a remporté le prix Médicis 2021 pour Le Voyage dans l’Est, son roman autobiographique paru chez Flammarion. L’écrivaine y raconte à nouveau, cette fois à la première personne, l’inceste que lui a fait subir son père, durant son adolescence. Un père charismatique qu'elle rencontre à 13 ans et qui va la mettre sous sa coupe lui imposant rapidement des relations sexuelles. L'auteure livre un récit glaçant de cette domination, de son désarroi d'adolescente.

L'inceste, un drame qui a marqué l'adolescence et la vie entière de Christine Angot et qui se retrouve au cœur de son oeuvre littéraire. Elle l'a évoqué dans L'IncesteUne semaine de vacances et Un amour impossible. A la parution de L'inceste (ed. Stock), en 1999, elle écrivait alors : "Comment je suis devenue folle, vous allez le comprendre, j’espère. Et si ça ne suffit pas, je ferai d’autres livres encore. Plein d’autres. Et à la fin, tous les lecteurs auront compris comment je suis devenue folle. Tous. Je vous le promets, c’est une promesse." Quelques années plus tard, invitée dans la matinale de France Inter, le 6 novembre 2018, la romancière affirmait que "l'inceste n'a pas d'âge", et qu'on ne peut pas parler "d'inceste consenti" lorsque l'enfant devient adulte.

Mais l'écrivaine avait déjà évoqué son drame, dès 1995, dans L'Interview, paru chez Fayard en 1995.  Dans l'archive en tête d'article, Laure Adler la recevait dans "Le cercle de minuit". Nous sommes le 20 septembre 1995 pour la sortie de ce quatrième roman. Au milieu de l'entretien, la journaliste lui pose cette question : "On a l'impression que vous revenez sans cesse sur ce qui vous est arrivé : l'inceste ?"

Reprendre le contrôle de sa vie à travers son oeuvre

Christine Angot va alors expliquer à Laure Adler ce qui l'a poussé à dévoiler cette blessure intime qu'elle taisait depuis son adolescence et va décrire son besoin absolu de reprendre le contrôle de son oeuvre littéraire et d'en faire un outil personnel de guérison. Elle commence par décrire le déclic qui l'a poussée à tout dévoiler : "En fait ce qui s'est passé, c'est qu'on m'avait dit qu'il ne fallait pas le faire […] La journaliste, elle voulait que je le dise parce que ça pouvait être bien socialement, que ça pouvait aider d'autres femmes. Moi,je ne suis pas assistante sociale, ça ne m'intéressait pas d'aider d'autres femmes. J'ai dit non dans ce cas. Et l'éditeur, d'un autre côté, disait qu'il ne fallait pas l'écrire, qu'on allait me réduire à ça. Que ça n'intéressait pas les gens. Alors là, je l'ai fait pour le coup. Pour bien enfoncer le clou, pour dire une seule chose à laquelle je tiens moi, c'est que c'est moi qui commande ! C'est l'auteur qui commande. Ce n'est ni la journaliste, ni l'éditeur ou le lecteur."

"Et votre père ? Il vous a commandé à un moment ?", lui demande alors Laure Adler. Mais Christine Angot n'ira pas plus loin sur cette relation de domination : "Oh ben, y'a des chances oui, mais là, on tombe dans la confidence." Plus tard dans l'émission, elle décrira ainsi l'impact de cet inceste sur son identité d'auteure : "Pourquoi ce saccage m'est arrivé ? J'ai eu un inceste avec mon père. Pourquoi il m'est arrivé ça ? Il m'est arrivé ça parce que je suis écrivain."

Retrouvez l'émission intégrale dont et issue l'interview sur madelen.

S'orienter dans la galaxie INA

Vous êtes particulier, professionnel des médias, enseignant, journaliste... ? Découvrez les sites de l'INA conçus pour vous, suivez-nous sur les réseaux sociaux, inscrivez-vous à nos newsletters.

Suivre l'INA éclaire actu

Chaque jour, la rédaction vous propose une sélection de vidéos et des articles éditorialisés en résonance avec l'actualité sous toutes ses formes.