Aller au contenu principal
L'histoire de Yousuf Jan Nesar, le caméraman du Commandant Massoud qui a échappé aux talibans

L'histoire de Yousuf Jan Nesar, le caméraman du Commandant Massoud qui a échappé aux talibans

LA REVUE DES MÉDIAS - Ce reporter de guerre est parvenu à quitter l’Afghanistan et à sauver près de 5000 heures d’archives audiovisuelles.

Par la rédaction de l'INA - Publié le 23.09.2021
Yousuf Jan Nesar à l’INA, le 16 septembre 2021. Crédits : Didier Allard / INA

La revue des médias, le site de l'INA qui analyse la mutation des médias, publie un récit exceptionnel, signé Mathieu Deslandes. Notre journaliste s'est entretenu avec Yousuf Jan Nesar, un caméraman de guerre afghan. Particularité : il a suivi le Commandant Massoud pendant plus de trois décennies.

Au début de l'été 2021, lorsqu'il a vu les districts de son pays tomber les uns après les autres sous le contrôle des talibans, il a pris peur. Le 8 juillet, il s'est rendu à l'ambassade de France. Il a expliqué que « les traces de quarante années d'histoire afghane » étaient menacées. Que si les talibans mettaient la main sur ces films, ils risquaient de les détruire « simplement parce qu'ils sont contre les images ».

La suite, son départ du pays avec sa famille ainsi que l'évacuation de centaines de VHS ou mini DV, est à lire sur le site de La revue des médias.

Yousuf Jan Nesar est également interviewé dans INAttendu, l'émission de France info et de l'INA, samedi 25 septembre à 10h30.

Pour les créateurs de contenus

L'équipe de médiaclip, une offre vidéo de l'INA pour les pros, a sélectionné plusieurs archives du Commandant Massoud dans ce dossier.

S'orienter dans la galaxie INA

Vous êtes particulier, professionnel des médias, enseignant, journaliste... ? Découvrez les sites de l'INA conçus pour vous, suivez-nous sur les réseaux sociaux, inscrivez-vous à nos newsletters.

Suivre l'INA éclaire actu

Chaque jour, la rédaction vous propose une sélection de vidéos et des articles éditorialisés en résonance avec l'actualité sous toutes ses formes.