Aller au contenu principal
L'histoire de la maison de Zola à Médan racontée par son petit-fils

L'histoire de la maison de Zola à Médan racontée par son petit-fils

La demeure acquise par l’écrivain dans les Yvelines va rouvrir. Emmanuel Macron l'a inauguré mardi 26 octobre.

Par la rédaction de l'INA - Publié le 25.10.2021
Pélerinage Emile ZOLA à MEDAN - 1974 - 04:11 - vidéo
 

La maison d'Emile Zola rouvre au public après plus de 10 ans de travaux. Située à Médan dans les Yvelines, le bâtiment a été inauguré mardi 26 octobre par Emmanuel Macron.

La Maison Zola accueille par ailleurs, à l'occasion de cette réouverture, le musée Dreyfus. Créée en 1998 pour perpétuer le souvenir d’Emile Zola et celui de l’affaire Dreyfus, l’Association Maison Zola Musée Dreyfus bénéficie de l’appellation Musée de France et du label « Maisons des Illustres ». Elle fait également partie de la Route des Maisons d’Ecrivains. 

Zola et Dreyfus sont désormais célébrés, ensemble, dans un même lieu.

La maison a été acquise par l'écrivain en en 1878 et c'est ici qu'il a écrit nombre de ses plus grandes œuvres. C'est d'ailleurs ce que raconte son petit-fils Jean-Claude Le Blond-Zola (1914-1999) dans l'extrait en tête de cet article. Il s'exprimait en 1974 à l'occasion du pèlerinage des Amis d'Emile Zola dans sa maison.

"Il l'a achetée avec les droits d'auteur de L'Assommoir", dit-il, en montrant une grande fenêtre sur la façade, là où était situé son cabinet de travail et où il a écrit la plupart de ses oeuvres.

La maison de ZOLA
1995 - 02:08 - vidéo

Toutefois, Jean-Claude Le Blond-Zola apporte une précision : le texte "J'accuse" n'a pas été écrit dans cette maison, car "J'accuse" a été écrit en janvier 1898 ! Il ne l'a pas écrit ici "car cette maison était la maison d'été de Zola", raconte-t-il avec lyrisme ajoutant que l'écrivain s'y installait "à peu près vers le mois de mai (...) jusqu'à décembre ou janvier où il rentrait à Paris".

Zola avait fait de cette maison un vaste domaine où il menait une vie rurale avec potager, ferme et serres. En 2002, pour le centenaire de sa mort, le président Jacques Chirac avait apporté à Médan l’hommage de la Nation à Émile Zola, en insistant sur ses combats toujours actuels. Depuis la mort de l’écrivain en 1902, un hommage lui est rendu chaque année en octobre dans les jardins de sa maison.

Pour aller plus loin

Retrouvez en intégralité l'évocation scénarisée radio de l'entrée des cendres d'Emile Zola au Panthéon dont sont issus les deux extraits audio que vous avez pu écouter plus haut.

Les enfants du siècle : André Gillois reçoit Sennep, dessinateur qui assista à la cérémonie en 1908 et se souvient du coup de feu de Grégori contre Dreyfus. 

Un portrait d'Emile Zola.

Zola au Panthéon : discussion d’un projet de loi relatif à la translation des cendres d’Émile Zola au Panthéon.

S'orienter dans la galaxie INA

Vous êtes particulier, professionnel des médias, enseignant, journaliste... ? Découvrez les sites de l'INA conçus pour vous, suivez-nous sur les réseaux sociaux, inscrivez-vous à nos newsletters.

Suivre l'INA éclaire actu

Chaque jour, la rédaction vous propose une sélection de vidéos et des articles éditorialisés en résonance avec l'actualité sous toutes ses formes.