Aller au contenu principal
Journées européennes du patrimoine : petites visites de lieux divers et variés

Journées européennes du patrimoine : petites visites de lieux divers et variés

La rédaction de l'INA a décidé de vous emmener à l'Elysée, à Moret-sur-Loing, à l'Opéra Bastille, sur le périphérique parisien et au Havre !

Par la rédaction de l'INA - Publié le 17.09.2021
Journées du patrimoine : visite de l'Elysée - 1994 - 02:02 - vidéo
 

Comme chaque année depuis 1984, les Journées européennes du patrimoine vous invitent à arpenter des édifices publics habituellement fermés au quidam. Cette année, la sélection, c'est nous - la rédaction de l'INA - qui la faisons.

Commençons en tête de cette sélection par l'Elysée. Cette année, la jauge a été rapidement atteinte, c'est déjà complet avec plus de 10.000 personnes inscrites.

Poursuivons avec le 36 Quai des Orfèvres à Paris. Exceptionnellement en 2012, la préfecture de police a ouvert pendant tout le week-end une adresse d'habitude impossible d'accès, et qui a vu passer pendant 100 ans les plus grands criminels.

La patrimoine, c'est aussi la gourmandise. Créé en 1638 par les religieuses, le sucre d'orge de Moret-sur-Loing en Seine-et-Marne est toujours fabriqué de façon artisanale. Comme on le voit dans ce reportage de 2004.

Continuons par une visite exceptionnelle des coulisses de l'Opéra Bastille. Rappelons que le bâtiment date de 1989 et qu'il a été été conçu par Carlos Ott et inaugurée en 1989 à l'occasion des festivités du bicentenaire de la Révolution.

Faisons un petit tour au Sénat à Paris, dans le château du Haut Koenigsbourg à Orschwiller, dans la citadelle de Vauban à Lille ou dans le tunnel sous la Manche.

 Dans un bus parisien, nous découvrons ou redécouvrons le périphérique parisien et ses 35 kilomètres, souvent embouteillés mais où 1000 histoires et souvenirs se racontent au quotidien.

Terminons par 1000 autres vies : celles du Havre ! Après la Seconde guerre mondiale, il ne restait plus rien du centre-ville. Puis une ville moderne est sorti de terre, ce fut l'oeuvre de l'architecte Auguste Perret. Dans les années 80, la ville futuriste et prometteuse devient triste et laide aux yeux des commentateurs. Jusqu'au jour où le travail d'Auguste Perret et sa passion du béton seront reconnus. En 2005, le centre-ville est inscrit au patrimoine mondial de l'UNESCO.

Pour les créateurs de contenus

Un dossier spécial sur les Journées européennes du patrimoine est disponible sur mediaclip, l'offre vidéo de l'INA pour créer, raconter et informer.

S'orienter dans la galaxie INA

Vous êtes particulier, professionnel des médias, enseignant, journaliste... ? Découvrez les sites de l'INA conçus pour vous, suivez-nous sur les réseaux sociaux, inscrivez-vous à nos newsletters.

Suivre l'INA éclaire actu

Chaque jour, la rédaction vous propose une sélection de vidéos et des articles éditorialisés en résonance avec l'actualité sous toutes ses formes.