Aller au contenu principal
Josu Ternera, parcours complexe et ambiguë du chef historique l'E.T.A

Josu Ternera, parcours complexe et ambiguë du chef historique l'E.T.A

Le 1er septembre Josu Ternera, le dirigeant historique de l'E.T.A., connaîtra son jugement pour sa participation au sein de l’E.T.A. entre 2011 et 2013. Le 13 septembre, il sera de nouveau jugé pour son appartenance à l'organisation séparatiste basque entre 2002 et 2005. Une fois ces procédures françaises terminées, il sera remis à l’Espagne pour être à nouveau jugé. Mais qui est cet homme ? Réponse en archives.


Par la rédaction de l'INA - Publié le 31.08.2021 - Mis à jour le 31.08.2021

Josu Ternera, parcours complexe et ambiguë du chef historique l'E.T.A

Le 1er septembre Josu Ternera, le dirigeant historique de l'E.T.A., connaîtra son jugement pour sa participation au sein de l’E.T.A. entre 2011 et 2013. Le 13 septembre, il sera de nouveau jugé pour son appartenance à l'organisation séparatiste basque entre 2002 et 2005. Une fois ces procédures françaises terminées, il sera remis à l’Espagne pour être à nouveau jugé. Mais qui est cet homme ? Réponse en archives.


Par la rédaction de l'INA - Publié le 31.08.2021 - Mis à jour le 31.08.2021
 
Rentrée judiciaire chargée pour le dirigeant historique de l’E.T.A.. Le 1er septembre Josu Ternera connaîtra son jugement pour sa participation au sein de l’E.T.A. entre 2011 et 2013. Le 13 septembre, il sera de nouveau jugé pour son appartenance à l'organisation séparatiste basque entre 2002 et 2005. Une fois ces procédures françaises terminées, il sera remis à l’Espagne pour être à nouveau jugé. Mais qui est cet homme ? Réponse en archives.

Fin des années 80, des séparatistes basques multiplient les attentats en Espagne. 1987, une voiture piégée à Saragosse. Bilan 11 morts. Josu Ternera est soupçonné par le gouvernement espagnol d’avoir commandité cet attentat. Deux ans plus tard, alors en planque en France, il est arrêté par les renseignements généraux français. Il est jugé en 1989 pour association de malfaiteurs mais n’est pas inquiété à cette époque pour les attentats de Saragosse. Il sera emprisonné en France jusqu’en 1996.
1996... fin de sa peine en France. Mais la police l’attend à la sortie de prison et le transfère à la frontière pour le remettre aux autorités espagnoles. Deux ans plus tard, malgré son incarcération en Espagne, il sera élu député au Parlement basque. Et c’est là toute l'ambiguïté du personnage…. Terroriste pour certains, pour d’autres il est l’artisan de la paix entre Espagnols et indépendantistes. Il est libéré en 2000  mais deux ans plus tard la justice espagnole le convoque de nouveau, alors il entre dans la clandestinité. La cavale commence. Les polices françaises et espagnoles sont à ses trousses. A cette époque, pour certains spécialistes, Ternera joue encore un rôle dans l’E.T.A.. Jean Chalvidant Auteur de "E.T.A. l’enquête" précise : "Les généraux et le maréchal ont été arrêtés donc il n’y a plus personne, il faut aller chercher les vieux de la vieille, ceux qui ont combattu avec l'E.T.A. il y a 20 ans et en premier lieu, Josu Ternera (...) Josu Ternera qui apparaît aujourd’hui comme l’homme de la relève ancien député du parlement Basque ancien dirigeant d’ETA, il est en fuite depuis 2002 et a déjà passé 8 ans en prison."
La cavale de Josu Ternera se termine en 2019 en Savoie. Jugé en son absence pour association de malfaiteurs terroristes, il a demandé à être rejugé. Une fois les procédures judiciaires françaises terminée, il sera extradé en Espagne.

Géraldine Cornet-Lavau


S'orienter dans la galaxie INA

Vous êtes particulier, professionnel des médias, enseignant, journaliste... ? Découvrez les sites de l'INA conçus pour vous, suivez-nous sur les réseaux sociaux, inscrivez-vous à nos newsletters.

Suivre l'INA éclaire actu

Chaque jour, la rédaction vous propose une sélection de vidéos et des articles éditorialisés en résonance avec l'actualité sous toutes ses formes.