Aller au contenu principal
1989 : Jeanne Calment raconte sa rencontre avec Van Gogh

1989 : Jeanne Calment raconte sa rencontre avec Van Gogh

La nouvelle probable doyenne de l'Humanité est sœur André, une religieuse française de 118 ans. Elle succède à la Japonaise Kane Tanaka, décédée ce lundi 25 avril à l'âge de 119 ans. La dernière doyenne française de l'Humanité, c'était Jeanne Calment. En 1989, alors âgée de 114 ans, elle racontait avec humour à l'émission « L'assiette anglaise » sa rencontre, plutôt désagréable, avec le célèbre Van Gogh.

Par la rédaction de l'INA - Publié le 16.09.2019 - Mis à jour le 26.04.2022
Jeanne Calment, 114 ans a rencontré Van Gogh - 1989 - 02:34 - vidéo
 

Jeanne Calment est née à Arles le 21 février 1875. Elle meurt dans la même ville le 4 août 1997, à l'âge de 122 ans, 5 mois et 14 jours. 

En 1989, alors âgée de 114 ans, la doyenne du monde apparaissait en pleine forme au micro de l'émission « L'assiette anglaise », se déclarant « en parfaite santé ». Jeanne Calment plaisantait même sur la malchance du propriétaire en viager de sa maison arlésienne, achetée alors qu'elle avait 90 ans, et auprès duquel, chaque année, elle « demandait pardon ».

Mais surtout, Jeanne Calment racontait une drôle d'anecdote, sa rencontre avec Van Gogh, deux ans avant que le célèbre peintre ne se donne la mort, en 1888 donc. Alors qu'elle devait être âgée de douze ou treize ans, Van Gogh était entré dans le magasin où « son père et son mari vendaient des toiles et des pinceaux ». Bien trop jeune pour être mariée, car c'est à l'âge de 21 ans, selon sa biographie officielle, que Jeanne Calment s'était mariée, la mention du « mari » est sans doute une confusion dans son esprit, plus de 100 ans plus tard, avec son « père » ?  Toujours est-il que le célèbre peintre se serait contenté de toiser la jeune fille, une rencontre qui a fortement déçu Jeanne Calment : « C'est ça Van Gogh ? Quelle déception ! Laid, une figure laide. Un bonnet jusque là [elle montre son front, NDLR] Bon Dieu qu'il était laid ! » s'exclamait t-elle en riant, ajoutant que Van Gogh était un « fieffé alcoolique » ! 

Finalement, la doyenne des doyennes concluait avec humour l'entretien en se disant « en compétition avec Mathusalem ».

S'orienter dans la galaxie INA

Vous êtes particulier, professionnel des médias, enseignant, journaliste... ? Découvrez les sites de l'INA conçus pour vous, suivez-nous sur les réseaux sociaux, inscrivez-vous à nos newsletters.

Suivre l'INA éclaire actu

Chaque jour, la rédaction vous propose une sélection de vidéos et des articles éditorialisés en résonance avec l'actualité sous toutes ses formes.