Aller au contenu principal
Jean-Luc Nancy en 2008 : "Quelque chose s'est décidé en moi très tôt pour la philosophie"

Jean-Luc Nancy en 2008 : "Quelque chose s'est décidé en moi très tôt pour la philosophie"

Le célèbre philosophe français est mort le 23 août 2021. Il avait 81 ans. Retrouvons-le dans une archive de 2008 où il parlait de sa vocation et de l'amour.


Par la rédaction de l'INA - Publié le 24.08.2021 - Mis à jour le 25.08.2021

Jean-Luc Nancy en 2008 : "Quelque chose s'est décidé en moi très tôt pour la philosophie"

Le célèbre philosophe français est mort le 23 août 2021. Il avait 81 ans. Retrouvons-le dans une archive de 2008 où il parlait de sa vocation et de l'amour.


Par la rédaction de l'INA - Publié le 24.08.2021 - Mis à jour le 25.08.2021
 

Le célèbre philosophe français est mort le 23 août 2021. Il avait 81 ans. Retrouvons-le dans une archive de 2008 où il parlait de sa vocation et de l'amour.

Le philosophe Jean-Luc Nancy est mort lundi 23 août à l'âge de 81 ans. Connu comme philosophe du sensible et philosophe du politique, il avait été élève de Paul Ricoeur. 

Jean-Luc Nancy enseigna la philosophie, principalement à l’université de Strasbourg de 1968 à 2004. Le journal Le Monde, qui a annoncé sa mort tout en confirmant une information des Dernières Nouvelles d’Alsace, nous rappelle qu'il fut un auteur prolifique, avec plus de 200 titres parus tout au long de sa vie.

C'est justement à l'occasion de la publication d'un petit ouvrage sur l'amour qu'il fut invité de l'émission "Des mots de minuit" en 2008. Ce livre, Je t'aime, un peu, beaucoup, passionnément, était tiré d'une "petite conférence" donnée à Montreuil en Seine-Saint-Denis à des enfants et leurs parents. "J'ai toujours eu beaucoup de goût pour transmettre et quelque chose s'est décidé en moi très tôt pour la philosophie", dit-il pour revenir sur sa vocation, et sa volonté d'être clair et intelligible. Pour lui, la philosophie, "ça touchait au réel", "ça consiste à rouvrir les possibilités que du sens ait lieu".

Au cours de cette émission, où il montre sa stupéfaction des anecdotes de sa vie racontées par Philippe Lefait, il se concentre aussi sur l'amour, comme on le voit dans la vidéo ci-dessous. Et il dit : "L'amour, ça se dit d'abord. Je t'aime, nous savons tous que nous ne savons pas ce que ça veut dire, il y a 25 millions de sens. Et en même temps, il n'y a pas d'amour sans cette déclaration". Il ajoute qu'une jeune fille l'avait "cloué" en lui demandant en conférence : "Pourquoi est-ce qu'on a tellement peur la première fois avant de dire je t'aime ?" Il lui répondra : "On a tellement peur parce qu'on sait justement qu'on ne sait pas ce qu'on dit, on sait qu'on s'engage à !".

S'orienter dans la galaxie INA

Vous êtes particulier, professionnel des médias, enseignant, journaliste... ? Découvrez les sites de l'INA conçus pour vous, suivez-nous sur les réseaux sociaux, inscrivez-vous à nos newsletters.

Suivre l'INA éclaire actu

Chaque jour, la rédaction vous propose une sélection de vidéos et des articles éditorialisés en résonance avec l'actualité sous toutes ses formes.