Aller au contenu principal
Jean Gabin en 1970 : «Moi je ne vote pas, je subis»

Jean Gabin en 1970 : «Moi je ne vote pas, je subis»

Avec un peu plus de 25% d'abstention, nombre de Français ont boudés les urnes. Contrairement à ce que l'on pourrait croire l'abstention n'est pas un phénomène récent. En 1970, l'acteur Jean Gabin assumait déjà même cette pratique récurrente chez lui.

Par la rédaction de l'INA - Publié le 12.04.2022
Jean Gabin à propos du vote - 1970 - 00:40 - vidéo
 

Comme au premier tour de l’élection présidentielle de 2017, le taux d'abstention a été important en 2022 avec un taux de 25,14%. Un Français sur quatre qui a décidé de ne pas glisser son bulletin dans l'urne. Voter ou pas, un dilemme qui resurgit à chaque élection. Certains assument ce choix. A l'image d'un célèbre comédien de l'après-guerre qui avait décidé ne jamais voter et l'affirmait ouvertement à la télévision.

Ce comédien, c'est Jean Gabin. Dans l'interview diffusée en février 1970 dans le magazine «L'invité du dimanche», il expliquait pourquoi il n'allait jamais voter. Lui ne mettait pas l'abstention sur le compte de la contestation, bien qu'il affirma alors être « un révolté naturel ». Pour lui, voter ne servait à rien. Les « Républiques, les machins » passaient et rien ne changeait, affirmait-il.

Les gouvernements se suivaient et se ressemblaient, alors à quoi bon voter ? Il s'étonnait même de la persévérance des votants : « Eh ben les gars, ils continuent à voter, et à chaque coup, c’est pareil ! »

Jean Gabin ne votait pas, il avait choisi une autre stratégie, une sorte de stoïcisme qu'il résumait ainsi : « Je subis ! ». 

S'orienter dans la galaxie INA

Vous êtes particulier, professionnel des médias, enseignant, journaliste... ? Découvrez les sites de l'INA conçus pour vous, suivez-nous sur les réseaux sociaux, inscrivez-vous à nos newsletters.

Suivre l'INA éclaire actu

Chaque jour, la rédaction vous propose une sélection de vidéos et des articles éditorialisés en résonance avec l'actualité sous toutes ses formes.