Aller au contenu principal
80 ans d’inflation mémorielle autour du Débarquement de 1944

80 ans d’inflation mémorielle autour du Débarquement de 1944

Volodymyr Zelensky, Joe Biden, Charles III… Près de 25 chefs d'État étaient présents sur la plage d’Omaha Beach aux côtés d’Emmanuel Macron à l’occasion du 80e anniversaire du débarquement de Normandie en 1944. Depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale, ces commémorations officielles ont connu diverses évolutions, avec un rôle de plus en plus politique.

Par Richard Poirot - Publié le 05.06.2024 - Mis à jour le 07.06.2024
cérémonie et politique - 2024 - 00:00 - vidéo
 

À l’occasion des 80 ans du D-day, les plages de Normandie sont sous le feu des projecteurs. Un intérêt médiatique et mémorielle d’autant plus exacerbé par la venue de grandes personnalités politiques internationales, à l’instar des présidents américain et ukrainien.

Alors que les premières commémorations attiraient surtout une foule locale et d’anciens combattants, la mémoire du débarquement revêt désormais une dimension bien plus politique, mais aussi festive et populaire. Sous la IVe République, les présidents Vincent Auriol en 1946 ou encore René Coty, notamment pour les 10 ans du débarquement en 1954, se sont rendus sur place

C’est le 40e anniversaire du débarquement en 1984 sous le mandat de François Mitterrand qui marque un tournant. Sept chefs d’État, dont la reine d’Angleterre Élisabeth II et le président américain Ronald Reagan, sont conviés à la commémoration qui devient ainsi un événement politique destiné à célébrer la paix.

Depuis, de plus en plus de chefs d'État prennent part à ces hommages officiels : 13 en 1994, 21 en 2004, dont notamment Vladimir Poutine et pour la première fois, un chef gouvernement allemand, Gerhard Shroder.

Outre la présence de chefs d'État mondiaux, cette inflation mémorielle autour du Débarquement concerne aussi la venue du grand public, passionnés, collectionneurs, avec ainsi près de 200 000 visiteurs sur 26 événements officiels tout au long du printemps et de l’été 2014, dont 8 000 pour la seule cérémonie du 6 juin.

Enfin, ce sont les anciens combattants et les vétérans du débarquement qui sont particulièrement mis à l’honneur pendant ces cérémonies au fil des années, ovationnés et admirés par la foule. C’est par exemple la figure du Canadien Bill Cameron, décédé le 3 juin 2024 à l'âge de 100 ans la veille de son retour prévu sur les plages du Débarquement. C’est aussi le témoignage d’Achille Muller, dernier membre des Forces françaises libres, lors des commémorations à Plumelec (Morbihan) ce mercredi 5 juin 2024, auxquelles a d’ailleurs assisté Emmanuel Macron.

S'orienter dans la galaxie INA

Vous êtes particulier, professionnel des médias, enseignant, journaliste... ? Découvrez les sites de l'INA conçus pour vous, suivez-nous sur les réseaux sociaux, inscrivez-vous à nos newsletters.

Suivre l'INA éclaire actu

Chaque jour, la rédaction vous propose une sélection de vidéos et des articles éditorialisés en résonance avec l'actualité sous toutes ses formes.