Aller au contenu principal
Une habitante de la région de Mont-de-Marsan témoigne sur le terrible incendie des Landes de 1949

Une habitante de la région de Mont-de-Marsan témoigne sur le terrible incendie des Landes de 1949

Les deux gigantesques feux qui ravagent depuis le 12 juillet la Gironde ont brûlé 17 000 hectares de végétation, allant même jusqu'à l'océan. Une catastrophe qui n'est pas sans faire penser au plus grand feu qu'avait connu la région, en 1949, lorsque 50 000 hectares étaient partis en fumée. Un drame qui à l'époque avait coûté la vie à 82 personnes, et que racontait cette habitante des Landes, miraculée du brasier. 

Par la rédaction de l'INA - Publié le 18.07.2022 - Mis à jour le 19.07.2022
 

En 1949, après des années de sécheresse dans la région, éclataient durant plusieurs mois des incendies qui ravageaient les forêts de pin des Landes. Plusieurs départs de feu dans les trois départements des Landes, du Lot-et-Garonne et de la Gironde vont brûler au total plus de 50 000 hectares de terrain. Le bilan humain se révèle extrêmement lourd : 82 personnes, dont 25 soldats du feu, selon Sud Ouest qui consacrait à cet épisode un article en 2020, 106 morts selon le commentaire du sujet des Actualités françaises de l'époque.

Cet incendie, le plus important qu'aie connu la France depuis la Seconde Guerre mondiale, entraînait la destruction de plus d'une centaine de fermes et mettait sur la route des milliers de personnes. Symbole de l'ampleur de la catastrophe, le 24 août 1949 était décrété jour de deuil national.

Dans les archives de l'INA, nous avons retrouvé le témoignage poignant d'une habitante de la région de Mont-de-Marsan, qui a vu les flammes l'entourer alors qu'elle se trouvait avec un bébé de six mois. «J'ai prié la Sainte Vierge, prenez-moi, mais pas le petit » raconte t-elle à la caméra de l'émission «Dim Dam Dom». Heureusement, un «miracle» lui permet de se sortir indemne, elle, sa nièce et le petit bébé. Miracle d'autant plus grand que cette fermière retrouvera également tous ses animaux de cour : sa vache, au poil légèrement calciné, qui s'était mise à l'abri au bord d'une rivière, et même sa volaille, qui réchappe au brasier. Seul son mari, en voulant éteindre un feu, se brûle au bras.

Les deux gigantesques feux qui ravagent depuis le 12 juillet la Gironde ont brûlé 17 000 hectares de végétation, allant même jusqu'à l'océan. Les animaux du zoo d'Arcachon vont être évacués, et la la navigation de plaisance a par ailleurs été interdite sur la partie ouest du lac de Cazaux-Sanguinet.

S'orienter dans la galaxie INA

Vous êtes particulier, professionnel des médias, enseignant, journaliste... ? Découvrez les sites de l'INA conçus pour vous, suivez-nous sur les réseaux sociaux, inscrivez-vous à nos newsletters.

Suivre l'INA éclaire actu

Chaque jour, la rédaction vous propose une sélection de vidéos et des articles éditorialisés en résonance avec l'actualité sous toutes ses formes.