Aller au contenu principal
L’horloge parlante a fait son temps

L’horloge parlante a fait son temps

« Au 4e top, il sera exactement 14h». A compter du 1er juillet, l’horloge disparaît. Il ne sera plus possible de l’appeler pour connaître l’heure légale en France. Ce service historique, payant depuis 2005, a été créé en 1933 à l’Observatoire de Paris.

Par la rédaction de l'INA - Publié le 29.06.2022
L'horloge parlante a fait son temps - 2022 - 02:34 - vidéo
 

C’est un service mythique qui tire sa révérence. Depuis 1933, l’horloge parlante donne l’heure aux Français en échange d’un coup de fil.

Tout a commencé à l’Observatoire de Paris, où le dispositif est soigneusement gardé dans les sous-sols. À l’origine de la première horloge parlante au monde, l’astronome Ernest Esclangon.

Derrière la toute première voix se cache Marcel Laporte (voix de 1933 à 1965), aussi connu sous le nom de Radiolo. Comment a-t-il été choisi ? Tout simplement car il était un animateur radio de premier plan. Il est remplacé par l’acteur Pierre Loray en 1965. Puis c’est au tour d’un postier anonyme d’être LA voix emblématique.

Et les voix de femmes alors ? Il faut attendre 1991 pour que ça change ! Le système devient électronique, la comédienne Marie-Sylvie Behr est choisie. La jeune femme a enregistré des années d’avance d’horloge parlante !

Depuis 2005, le service est payant, 1,50 euro l’appel au 3669 ! Aujourd'hui, l’horloge parlante raccroche. En cause notamment, la baisse du nombre d’appels depuis le début des années 2000.

S'orienter dans la galaxie INA

Vous êtes particulier, professionnel des médias, enseignant, journaliste... ? Découvrez les sites de l'INA conçus pour vous, suivez-nous sur les réseaux sociaux, inscrivez-vous à nos newsletters.

Suivre l'INA éclaire actu

Chaque jour, la rédaction vous propose une sélection de vidéos et des articles éditorialisés en résonance avec l'actualité sous toutes ses formes.