Aller au contenu principal
Helmut Kohl et la reine d’Angleterre, précédents hôtes des hospices de Beaune

Helmut Kohl et la reine d’Angleterre, précédents hôtes des hospices de Beaune

Mercredi 3 novembre, Emmanuel Macron a reçu Angela Merkel à Beaune pour marquer les adieux de la chancelière allemande à la France. L'occasion de retrouver dans les archives deux visites de responsables étrangers aux hospices de Beaune, celle du chancelier Kohl en 1993, et celle de la reine d'Angleterre en 1979.

Par Cyrille Beyer - Publié le 04.11.2021
Visite de la reine d'Angleterre en Bourgogne - 1979 - 01:53 - vidéo
 

Mercredi 3 novembre, le président Emmanuel Macron a reçu Angela Merkel à Beaune (Côte-d’Or) pour marquer les adieux de la chancelière allemande à la France. Angela Merkel aura passé seize ans au pouvoir et côtoyé quatre présidents français (Jacques Chirac, Nicolas Sarkozy, François Hollande et Emmanuel Macron).

Moment fort de cette journée, la chancelière a été décorée par Emmanuel Macron de la grand-croix de la Légion d’honneur, une distinction déjà décernée à ses prédécesseurs Konrad Adenauer, Willy Brandt, Helmut Kohl et Gerhard Schroeder. Avec émotion, le président l’a remerciée de lui avoir « tant appris », après avoir loué le « magnifique destin européen » et le « parcours exceptionnel » de la chancelière.

XVe siècle

Plus tôt dans la journée, le chef d’Etat et la chancelière ont visité les célèbres hospices de Beaune, clou touristique de la sous-préfecture de Côte-d’Or. Un ensemble exceptionnel remontant au XVe siècle, bâti en 1443 par Nicolas Rollin et son épouse Guigone de Salins pour accueillir et soigner les malades les plus nécessiteux. Aujourd’hui, l’Hôtel-Dieu, le corps de bâtiment le plus célèbre de l’ensemble, avec ses tuiles vernissées de Bourgogne, a été transformé en musée, mais les Hospices ont conservé leur fonction hospitalière en recevant toujours des malades dans d’autres bâtiments. Autre caractéristique des hospices de Beaune, son exceptionnel domaine vinicole de 60 hectares comprenant les meilleures appellations de Bourgogne. Toutes ces vignes proviennent de legs et de donations, et leur production est commercialisée chaque année aux enchères le troisième dimanche de novembre, dans le cadre de la vente de charité la plus célèbre du monde.

Hôtes prestigieux

Deuxième site touristique le plus visité de Bourgogne après la basilique de Vézelay, les hospices de Beaune ont reçu par le passé la visite d’hôtes prestigieux. Le 1er juin 1993, alors que débutait la deuxième cohabitation, le président François Mitterrand et son nouveau Premier ministre Edouard Baladur accueillaient le chancelier Helmut Kohl dans la ville bourguignonne.

Sommet et Beaune
1993 - 01:42 - vidéo

En 1979, c’était la reine d’Angleterre qui honorait de sa visite le magnifique ensemble de style gothique flamboyant. Selon le reportage de l’époque, diffusé le 25 octobre 1979, Elizabeth II était la deuxième souveraine en exercice à visiter les hospices, le premier n’étant autre que Louis XIV, trois siècles plus tôt. Parmi les chefs-d’œuvre que la reine aura pu admirer, le polyptique du jugement dernier, une œuvre du Flamand Rogier van der Weyden, ou bien encore la grande salle «des pôvres » longue de 72 mètres et d’une hauteur de 20 mètres, qui abritait jusqu’en 1958 une trentaine de patients. Cette salle, occupée par deux rangées de lits à rideaux, a été immortalisée dans une scène célèbre du film La Grande Vadrouille.

S'orienter dans la galaxie INA

Vous êtes particulier, professionnel des médias, enseignant, journaliste... ? Découvrez les sites de l'INA conçus pour vous, suivez-nous sur les réseaux sociaux, inscrivez-vous à nos newsletters.

Suivre l'INA éclaire actu

Chaque jour, la rédaction vous propose une sélection de vidéos et des articles éditorialisés en résonance avec l'actualité sous toutes ses formes.