Aller au contenu principal
Gérard Philipe lit un passage du «Petit Prince» de Saint-Exupéry

Gérard Philipe lit un passage du «Petit Prince» de Saint-Exupéry

Gérard Philipe aurait fêté ses cent ans le 4 décembre. Célébrité du théâtre et du cinéma français des années 50, l'acteur avait un talent de conteur inégalé. Il fut un lecteur attendrissant du livre de Saint-Exupéry paru en 1946. Des générations d'enfants ont découvert les interrogations du personnage sur l'humanité, l'amour et le sens de la vi par la voix du comédien. À votre tour.

Par Florence Dartois - Publié le 06.04.2021 - Mis à jour le 02.12.2022
Gérard Philipe "Le Petit Prince" - 1957 - 08:46 - vidéo
 

Le Petit Prince est l'une des œuvres littéraires les plus populaires dans le monde. Ce roman d'Antoine de Saint Exupéry a été traduit en une centaine de langues. Cette œuvre recèle un message humaniste qui résonne dans le monde entier depuis près de 80 ans. L'ouvrage sort en France aux éditions Gallimard le 6 avril 1946. Ce récit initiatique avait déjà été publié en 1943 à New York. C'est un texte intemporel dans lequel un aviateur tombé en panne dans le désert rencontre un petit garçon, un petit prince venu d'un autre monde pour chercher de l'aide. En effet, sa planète est menacée de destruction par une invasion de baobabs. L'enfant demande au pilote de lui dessiner un mouton qui pourrait manger les plantes menaçantes : « S'il te plaît, dessine-moi un mouton... » Oui, mais voilà, le mouton pourrait bien dévorer la magnifique rose, seul et unique amour de l'enfant.

L'archive en tête d'article est une lecture de l'un des passages les plus célèbres du conte. Ce 17 janvier 1957, dans l'émission « Cinéma en liberté », Marcel L'Herbier recevait Gérard Philipe pour parler de l'enfance. À la demande du producteur de l'émission, le comédien allait accepter de lire un passage de ce texte qui le touchait profondément : « Le Petit Prince, c'est un petit peu l'enfance. Vous l'avez enregistré sur disque ce texte et vous avez gardé justement dans son interprétation la fraîcheur de ce personnage », lui faisait remarquer Marcel L'Herbier. Après avoir résumé le début de l'histoire, l'acteur débutait une lecture.

Dans l'extrait choisi, nous sommes le cinquième jour de la rencontre entre l'aviateur et le Petit Prince, au moment où l'enfant lui demande si les moutons mangent les fleurs, « même avec des épines ? »

Une inspiration mystérieuse

Plusieurs hypothèses existent sur l'origine de ce texte. En 1964, dans une interview radio, Consuelo de Saint Exupéry, l'épouse du pilote, établissait un parallèle entre le conte et leur histoire personnelle (il était le Petit Prince, elle la fleur). Elle évoquait ensuite la création du livre et des dessins, pour lesquels de nombreux amis avaient posés.

Une autre hypothèse raconte que l'inspiration lui serait venue lors d'un voyage à Moscou en 1935. Dans un train, Antoine de Saint Exupéry aurait remarqué un enfant ressemblant à Mozart. Il se serait dit alors : « Voici Mozart enfant. Les petits princes des légendes n’étaient point différents de lui ». Le personnage du Petit Prince était né.

L'homme politique Pierre Sudreau, ami de l'écrivain, affirmait qu'il aurait personnellement inspiré le personnage du petit garçon à l'écrivain. Dans un entretien réalisé par François George pour France Culture et diffusé le 5 mai 2003, il évoquait son amitié nouée avec l'auteur de Vol de Nuit durant son enfance. Il relatait leurs rencontres régulières, les premiers dessins du Petit Prince que l'écrivain griffonnait sur les nappes.

Des thèmes universels

Quoi qu'il en soit, cet ouvrage poétique et philosophique destiné aux enfants les amène, tout comme le personnage, à se poser des questions sur le comportement parfois absurde des adultes. En 1962, le réalisateur et scénariste Claude Santelli décrivait les thèmes soulevés par ce livre : « Le petit prince découvre que les êtres vivants s’attachent à des richesses qui n’en sont pas. […] Il découvre que les richesses sont des choses exceptionnelles auxquelles on tient, comme cette fleur sur sa planète.[…] Apprivoiser une chose, c’est créer des liens. »

Ce conte humaniste a immédiatement connu un succès mondial retentissant. Au fil des décennies, Le Petit Prince est devenu un véritable phénomène culturel. C'est le troisième livre le plus vendu au monde derrière la Bible et Le capital de Marx ! C'est l’ouvrage non religieux le plus traduit au monde et le plus vendu, avec 145 millions d’exemplaires. Il a aussi été adapté au cinéma et en comédie musicale.

Pour les créateurs de contenus

Vous souhaitez créer des contenus autour d'Antoine de Saint Exupéry et de son œuvre ? Un dossier de clips est disponible sur mediaclip, notre offre réservée aux professionnels des médias et de la création.

S'orienter dans la galaxie INA

Vous êtes particulier, professionnel des médias, enseignant, journaliste... ? Découvrez les sites de l'INA conçus pour vous, suivez-nous sur les réseaux sociaux, inscrivez-vous à nos newsletters.

Suivre l'INA éclaire actu

Chaque jour, la rédaction vous propose une sélection de vidéos et des articles éditorialisés en résonance avec l'actualité sous toutes ses formes.