Aller au contenu principal
Georges Feydeau est mort il y a 100 ans, rions (quand même) un peu

Georges Feydeau est mort il y a 100 ans, rions (quand même) un peu

L'auteur de théâtre est mort le 5 juin 1921. Il a laissé des dizaines de pièces, dont "Un fil à la patte". Nous vous en proposons un célèbre extrait, l'intégralité est à retrouver sur madelen, l'offre de streaming de l'INA.


Par la rédaction de l'INA - Publié le 04.06.2021 - Mis à jour le 04.06.2021
 
L'auteur de théâtre est mort le 5 juin 1921. Il a laissé des dizaines de pièces, dont "Un fil à la patte". Nous vous en proposons un extrait, l'intégralité est à retrouver sur madelen, l'offre de streaming de l'INA.

"Georges Feydeau possédait le pouvoir de faire rire infailliblement, mathématiquement" a écrit Sacha Guitry. L'auteur dramatique est mort il y a 100 ans, le 5 juin 1921 à Rueil-Malmaison, près de Paris. Et en effet, il était drôle.

A la fin du XIXe siècle, Feydeau a triomphé sur les grands boulevards avec ses pièces et ses vaudevilles. L'une de ses créations les plus célèbres demeure "Un fil à la patte". Cette pièce a été écrite et jouée pour la première en 1894 au Théâtre du Palais-Royal. Dans ce texte qui connaîtra un immense succès, il saura puiser dans la vie de tous les jours pour faire rire et réfléchir.

La scène que nous vous proposons en tête de cet article est célèbre et tirée de l'acte III : il s'agit du moment où Fernand de Bois-d'Enghien (Bodégué) reprend le prononciation française du général Irrigua, ce dernier étant d'origine mexicaine. L'enchaînement entre "sceptique" (squeptique) et "scandale" (sandale) est fluide et savoureux et le public ne s'y trompe pas, une légère clameur montant de la salle lorsqu'il se rend compte du comique de la situation. Bois-d'Enghien est joué par Jean Piat, le général par Paul-Emile Deiber.

La pièce en intégralité, captée en 1961, est à retrouver ici ou sur madelen, le site de streaming en illimité de l'INA.


S'orienter dans la galaxie INA

Vous êtes particulier, professionnel des médias, enseignant, journaliste... ? Découvrez les sites de l'INA conçus pour vous, suivez-nous sur les réseaux sociaux, inscrivez-vous à nos newsletters.

Suivre l'INA éclaire actu

Chaque jour, la rédaction vous propose une sélection de vidéos et des articles éditorialisés en résonance avec l'actualité sous toutes ses formes.