Aller au contenu principal
Franz Beckenbauer, le footballeur «le plus titré» en 1981

Franz Beckenbauer, le footballeur «le plus titré» en 1981

Le célèbre footballeur allemand Franz Beckenbauer est mort le 7 janvier 2024 à l'âge de 78 ans. En 1981, il était déjà l'un des plus talentueux du monde.

Par la rédaction de l'INA - Publié le 08.01.2024
Portrait de Franz Beckenbauer - 1981 - 03:31 - vidéo
 

Le clé_bre joueur de football allemand Franz Beckenbauer est mort dimanche 7 janvier 2024 à l'âge de 78 ans. Ancien capitaine de la sélection ouest-allemande dans les années 1970, sélectionneur de la Mannschaft de 1984 à 1990 et ancien dirigeant du Bayern Munich dans les années 1990, Franz Beckenbauer était surnommé le «Kaiser», «l'empereur».

Né en septembre 1945 dans le quartier ouvrier de Giesing, dans le sud de Munich, Franz Beckenbauer avait appris à jouer au foot dans le club local du SC 1906 Munich avant de se tourner vers le Bayern. Ce club aura été le fil rouge de sa carrière, plus de cinq décennies dans le monde du football au cours desquelles il aura vécu trois vies, une première de joueur dans les années 1960 et 1970, une deuxième d'entraîneur dans la seconde moitié des années 1980, et une dernière de dirigeant dans les années 1990 et 2000.

Vainqueur de la Coupe d'Europe des clubs champions en 1974, 1975, et 1976 avec le Bayern, champion d'Europe en 1972 et du monde en 1974 avec la Mannschaft, Ballon d'Or en 1972 et 1976 (une rareté pour un défenseur), Franz Beckenbauer a remporté tous les trophées possibles pour un joueur. Mais il a aussi construit sa légende sur des revers, comme cette demi-finale du Mondial 1970 perdue contre l'Italie, qu'il finit le bras en écharpe après s'être cassé la clavicule droite.

Aller-retour aux États-Unis

Sur le banc d'entraîneur, il a aussi connu la gloire d'un titre de champion du monde en 1990, et des moments plus difficiles comme son éphémère passage à l'OM de Bernard Tapie. Sa carrière de dirigeant débutera fort logiquement au Bayern, en occupant l'un des trois sièges de la direction pendant près de deux décennies.

En 2006, il organise le Mondial dans son pays, en Allemagne, un autre point d'orgue de sa carrière. Mais une dizaine d'années plus tard, son image sera un temps écornée par des soupçons de corruption pour en obtenir l'organisation, accusations qu'il a toujours niées.

Il a en outre été chroniqueur pendant 34 ans dans le quotidien populaire Bild, jusqu'en 2016.

Dans l'archive en tête de cet article, on le retrouve ne 1981. On le présentait comme le joueur de football le plus titré au monde, encore en activité. Il avait déjà hissé tous les trophées. Au moment de cette archive, il était question de son aller-retour entre l'Allemagne et les États-Unis. Il a en effet joué entre 1977 et 1980, puis entre 1982 et 1983 au New York Cosmos. Son retour en Allemagne en 1981 correspondait pour lui, à «un besoin sportif».

S'orienter dans la galaxie INA

Vous êtes particulier, professionnel des médias, enseignant, journaliste... ? Découvrez les sites de l'INA conçus pour vous, suivez-nous sur les réseaux sociaux, inscrivez-vous à nos newsletters.

Suivre l'INA éclaire actu

Chaque jour, la rédaction vous propose une sélection de vidéos et des articles éditorialisés en résonance avec l'actualité sous toutes ses formes.