Aller au contenu principal
La «campagne» humoristique de journalistes auvergnats pour la fête des papas en 1969

La «campagne» humoristique de journalistes auvergnats pour la fête des papas en 1969

Dimanche 15 juin, c'est la fête des pères. À la fin des années 60, alors que cette célébration existait depuis une quinzaine d'années, des journalistes auvergnats de la RTF décidaient de mener campagne pour que la place des papas soit reconnue à sa juste valeur. Une cause (pas gagnée d'avance) qu'ils défendaient avec humour.

Par Florence Dartois - Publié le 14.06.2024
La fête des pères - 1969 - 00:00 - vidéo
 

La fête des pères, qui a été instituée dans les années 1950, se célèbre traditionnellement le 15 juin, jour de la Saint-Modeste. Cette célébration des papas n'a jamais été aussi populaire que celle des mamans, qui elle, fut créée sous Vichy, en 1942. En 1969, alors que la campagne électorale pour la présidentielle s'achevait à peine, les journalistes d'Auvergne Actualités décidèrent de militer pour que le rôle du père soit (à nouveau) reconnu dans la société et dans la famille. Il y avait visiblement urgence, car un an après les événements de Mai 68, l'autorité paternelle et la société paternaliste, en général, étaient sérieusement remises en cause. Le retour du « pater familias » n'était plus du tout au goût du jour.

Des papas cool

C'est donc sur un mode humoristique, comme souvent, que le reportage présentait le nouveau rôle des pères dans les familles. Présenté d'emblée comme pas toujours très à l'aise dans les tâches ménagères, il était question de leur maladresse et de leur bonne volonté à s'adapter. Le reportage faisait néanmoins apparaître en filigrane leur perte d'autorité, pour endosser le rôle du « bon copain ». Il pointait du doigt de nombreux clichés, dont certains sont toujours d'actualité : « On compte sur lui pour les problèmes de Maths, aussi bien que pour l'initiation au football. Il consent quelquefois à vous prêter sa bagnole... »

Mais le nouveau père lisait aussi « les mêmes les magazines que ses fils, connait par cœur les aventures d'Astérix et porte volontiers, du moins à la plage, des bermudas à fleurs ». Un père sympathique, rajeuni, bien loin du patriarche austère et distant, à qui on avait envie, enfin, de faire plaisir.

Des cadeaux chics

Pour les cadeaux, l'inventaire proposait des idées susceptibles de faire plaisir à ce papa nouvelle génération. Il faut remarquer que les présents réservés aux pères étaient très éloignés des cadeaux ménagers, « utiles », qu'on achetait (et qu'on achète encore aujourd'hui) aux mamans. Ceux des pères évoluaient, s'éloignant des références à la « bagnole » et à la masculinité, pour se rapprocher d'une certaine sensibilité féminine. Même si l'homme viril du reportage était toujours affublé de son indéboulonnable « clope au bec », présente sur chaque plan, l'homme post 1968 affichait sa sensibilité et son esthétisme.

La nouveauté, dans ce reportage humoristique, c'est que le père devenait coquet. Le commentaire évoquait toute la gamme de parfums et de cosmétiques susceptibles de lui plaire. Côté vestimentaire, en vogue cette année-là : les bretelles, qui existaient de toutes les couleurs, avec une grande variété de matières et d'imprimés, « avec boutons de manchettes », assortis. Parmi les autres cadeaux proposés, pas de tondeuse ni de perceuse, mais le très chic parapluie, les ceintures en cuir, les briquets au gaz (quand même), les chaussettes de fil...

Enfin, en forme de clin d’œil, le cadeau « technologique » : le poste de télévision bien joufflu, « pour regarder le journal télévisé régional (évidemment) ou un poste à transistor, aux lignes épurées, branché sur 214 ondes moyennes pour écouter Clermont-Auvergne »... Ou comment joindre l'utile à l'agréable.

Comment les enfants parlaient de leurs papas en 1970 ?

À quoi il sert ? Est-il gentil ou méchant ?

S'orienter dans la galaxie INA

Vous êtes particulier, professionnel des médias, enseignant, journaliste... ? Découvrez les sites de l'INA conçus pour vous, suivez-nous sur les réseaux sociaux, inscrivez-vous à nos newsletters.

Suivre l'INA éclaire actu

Chaque jour, la rédaction vous propose une sélection de vidéos et des articles éditorialisés en résonance avec l'actualité sous toutes ses formes.