Aller au contenu principal
Fête de la musique : «Taper sur une casserole, ça veut dire quelque chose»

Fête de la musique : «Taper sur une casserole, ça veut dire quelque chose»

Depuis 40 ans, la célébration de la musique par des milliers d'amateurs rencontre un franc succès. On peut même y jouer sur des casseroles, selon l'expression consacrée. En 1983, le journal télévisé de FR3 Le Mans nous expliquait la riche histoire qui se cachait derrière ce geste simple et banal, taper sur une casserole. Geste à l'appui.

Par la rédaction de l'INA - Publié le 21.06.2022
Plateau accordéoniste - 1983 - 02:03 - vidéo
 

Il y a 40 ans, le 21 juin 1982 voit pour la première fois des milliers de Français sortir, d'abord timidement, puis au fur et à mesure de la soirée avec de plus en plus d'enthousiasme, dans la rue pour fêter la musique. Le ministre de la culture Jack Lang et le directeur de la musique au ministère de la culture à cette époque, Maurice Fleuret, en sont les principaux initiateurs

L'année d'après, la Fête de la musique est reconduite, et elle va devenir un rendez-vous incontournable, aussi bien dans notre pays que dans de nombreux pays étrangers. Comme image de ce que cette fête doit être le moyen pour tous de s'exprimer musicalement, s'est très vite imposé l'expression «faire de la musique avec une casserole». Une image pas si anodine que cela, comme l'explique le journaliste Laurent Desprez sur le plateau du journal télévisé de France 3 Le Mans : « Taper sur une casserole n’est pas quelque chose de gratuit, il faut que vous sachiez que la casserole était l’instrument préféré du charivari, le charivari évoque un petit peu l’idée de désordre, mais en réalité c’était un rituel qui remonte au Moyen Age, et au cours duquel on voulait célébrer les gens d’un village, y compris d’ailleurs parfois les cocus. Alors c’était tout un cérémonial, et l’instrument du charivari, c’était la casserole. Donc quand le ministre de la culture vous invite à taper sur une casserole, ça veut dire quelque chose ! »

Et pour illustrer son propos, le journaliste joint le geste à la parole et accompagne à l'aide de deux casseroles l'un de ses collègues, venu jouer de l'accordéon sur le plateau. 

S'orienter dans la galaxie INA

Vous êtes particulier, professionnel des médias, enseignant, journaliste... ? Découvrez les sites de l'INA conçus pour vous, suivez-nous sur les réseaux sociaux, inscrivez-vous à nos newsletters.

Suivre l'INA éclaire actu

Chaque jour, la rédaction vous propose une sélection de vidéos et des articles éditorialisés en résonance avec l'actualité sous toutes ses formes.