Aller au contenu principal
2017 : la sérénité de Kylian Mbappé en quittant Monaco pour Paris

2017 : la sérénité de Kylian Mbappé en quittant Monaco pour Paris

Le joueur de l'équipe de France a inscrit 4 buts samedi face au Kazakhstan en match de qualification pour la Coupe du monde 2022. Un exploit rare.

 

Par la rédaction de l'INA - Publié le 27.08.2021 - Mis à jour le 14.11.2021
Football : transfert de Kylian Mbappé au PSG - 2017 - 01:50 - vidéo
 

Kylian Mbappé est au cœur de l'actualité ! Samedi 13 novembre, il a inscrit 4 buts dans le cadre du match France - Kazakhstan joué au Parc des princes. La France a remporté ce match 8-0 et est ainsi qualifiée pour la Coupe du monde de 2022. L’équipe de France doit notamment ce succès à son numéro 10 auteur de son premier quadruplé en sélection. C'est la première fois depuis 1958 et Just Fontaine qu'un joueur de l'équipe de France marque quatre buts dans la même rencontre.

L'archive en tête d'article nous transporte le 28 août 2017. A l'époque, en pleine préparation des matchs de qualification pour la Coupe du monde de 2018, Kylian Mbappé était déjà au cœur de l'actualité après avoir signé avec le PSG pour 180 millions d'euros. Du côté des supporters du club parisien, venus encourager le joueur aux abords de Clairefontaine, la joie était de mise : "On va pouvoir rivaliser avec le Real, le Barça… les plus grands clubs du monde. C'est ça qui est intéressant…; "C'est une équipe magique cette année ! Ça va être beau !"; "C'est bien pour la ligue 1 parce qu'il y a vraiment des gros, gros joueurs".

L'ancien attaquant de l'AS Monaco affichait quant à lui une certaine sérénité en arrivant au centre pour les entraînements des Bleus, plaisantant même : "Je ne suis pas habillé en premier de la classe (…) Je me sens très bien."

Même sérénité, avec une pointe de fierté, du côté de Didier Deschamps le sélectionneur national, qui soulignait que le joueur originaire de Bondy avait fait le choix du cœur en choisissant le club parisien : "L'avenir nous le dira s'il a fait un bon choix. C'est son choix. Et après qu'il ne se sente pas prêt pour aller à l'étranger, c'est son ressenti, son analyse. Il sort de 6 mois extraordinaires avec Monaco. Qu'il ait besoin d'un peu plus de temps pour se confirmer, je ne vais pas me plaindre, ni vous, qu'il reste en France. Il change de club mais il reste dans la ligue 1", concluait-il. 

 

S'orienter dans la galaxie INA

Vous êtes particulier, professionnel des médias, enseignant, journaliste... ? Découvrez les sites de l'INA conçus pour vous, suivez-nous sur les réseaux sociaux, inscrivez-vous à nos newsletters.

Suivre l'INA éclaire actu

Chaque jour, la rédaction vous propose une sélection de vidéos et des articles éditorialisés en résonance avec l'actualité sous toutes ses formes.