Aller au contenu principal
Avant le 6 janvier 2021, les précédentes attaques contre le Capitole de Washington

Avant le 6 janvier 2021, les précédentes attaques contre le Capitole de Washington

Le Capitole de Washington a été envahi le 6 janvier 2021 par des milliers de manifestants d'extrême-droite, en soutien à Donald Trump, tout juste défait à l'élection présidentielle. Ce n'était pas la première fois que le coeur de la démocratie américaine était attaqué. 

Par la rédaction de l'INA - Publié le 08.01.2021 - Mis à jour le 08.01.2021
Attentat au Capitole - 1971 - 01:12 - vidéo
 

Le 6 janvier 2021, une foule de milliers de manifestants a envahi la colline du Capitole, siège du Congrès américain, à Washington. Ce jour-là, une manifestation dénommée « Save America » avait réuni de nombreux soutiens au président Donald Trump, pourtant battu à l'élection présidentielle du 3 novembre face à son rival Joe Biden. Le Républicain refusait le résultat des urnes et clamait que sa ré-élection lui avait été volée. Le président et ses soutiens voulaient mettre la pression sur le vice-président Mike Pence, qui présidait ce jour-là le Congrès pour certifier la victoire de Joe Biden, dernière étape légale dans le processus de transition entre les deux administrations. Après un discours devant la Maison Blanche de Rudolph Giuliani, ancien maire de New York et avocat personnel de Donald Trump, réclamant un « procès par combat », Donald Trump prononçait à son tour un discours aux termes séditieux, appelant ses soutiens à marcher sur le Capitole, leur demandant de se battre « comme des diables » pour « stopper le vol » de l’élection présidentielle. 

Environ 10 000 de ses soutiens ont alors entendu cet appel et se sont dirigés vers le Capitole, aux environs de midi. La sécurité a rapidement été débordée et près de 800 émeutiers parviendront dans l'après-midi à pénétrer à l'intérieur du bâtiment, donnant lieu à des scènes inimaginables et les images feront le tour du monde. Les débats de certification au Sénat seront ajournés, les sénateurs exfiltrés ou retranchés dans leurs bureaux. Arrivée en renfort, la Garde nationale, aidée de la police, reprendra le contrôle du Capitole en fin d'après-midi. 

Cinq personnes ont trouvé la mort pendant ces émeutes, 1 policier et 4 émeutiers, dont 3 pour raisons médicales. 

Incidents violents

Le Capitole avait déjà connu plusieurs incidents violents depuis sa construction au début du XIXe siècle. En 1835, le président Andrew Jackson y échappe de peu à la mort, les revolvers du déséquilibré qui le visent s'étant enrayés. En 1915, une bombe éclate au Sénat, sans faire de blessés. Elle a été posée par un activiste pro-allemand qui dénonce l'aide américaine à la Grande-Bretagne dans le contexte de la Première Guerre mondiale. En 1954, une fusillade éclate. Les responsables, quatre nationalistes porto-ricains, tirent sur les membres de la Chambre des Représentants, blessant cinq députés. 

Le 1er mars 1971, alors que les Etats-Unis du président Nixon bombardent depuis un mois le Laos dans le cadre de la guerre du Vietnam, une bombe explose au Capitole, ne faisant pas de blessés mais occasionnant d'importants dégâts. Cet attentat est le plus spectaculaire d'une série de bombes posées à travers le pays par les militants qui s'opposent à la politique vietnamienne du président Nixon. 

Le 24 juillet 1998, le siège du pouvoir législatif américain subit l'attaque d'un déséquilibré américain, Russell Weston Weston Jr, 41 ans, qui se mêle aux visiteurs pour pénétrer à l'intérieur du Capitole et y faire feu. Deux policiers sont tués, et deux touristes gravement blessés. 

Plus récemment, en 2012, un jeune Marocain proche de la mouvance islamiste est arrêté aux abords du Capitole alors qu'il y projetait un attentat. Des explosifs sont retrouvés dans son sac, mais ces derniers étaient désactivés, la police ayant réussi à infiltrer le projet et à se faire passer pour les donneurs de bombe. Un drame évité donc in extremis. 

 

Pour les créateurs de contenus

L'équipe éditoriale de mediaclip, l'une des offres de l'INA réservées aux professionnels, a retenu pour vous deux clips à publier tels quels sur vos médias sociaux ou à insérer dans vos productions :

S'orienter dans la galaxie INA

Vous êtes particulier, professionnel des médias, enseignant, journaliste... ? Découvrez les sites de l'INA conçus pour vous, suivez-nous sur les réseaux sociaux, inscrivez-vous à nos newsletters.

Suivre l'INA éclaire actu

Chaque jour, la rédaction vous propose une sélection de vidéos et des articles éditorialisés en résonance avec l'actualité sous toutes ses formes.