Aller au contenu principal
La dernière journée de classe : entre euphorie et nostalgie

La dernière journée de classe : entre euphorie et nostalgie

Après une année bien remplie, les écoliers entament les vacances d'été. Pour les élèves et pour les enseignants, c'est le temps des bilans, des jeux, des adieux parfois. Entre joie et nostalgie, la cour de récré va bientôt se vider.

Par Florence Dartois - Publié le 29.06.2022 - Mis à jour le 07.07.2022
Le dernier jour de l'école - 1979 - 02:00 - vidéo
 

Alors que la rentrée est souvent teintée d'appréhension et de stress, la fin de l'année scolaire est synonyme de joie, de jeux et de partage des projets de vacances pour les deux mois à venir. Petits et grands attendent ce jour avec impatience, mais parfois aussi avec un certain vague à l'âme. Dans cet article nous vous proposons quelques instants de ce dernier jour de classe fort en émotions.

Pour commencer, direction la région lyonnaise en juin 1979. Dans la cour de récréation, des enfants survoltés à l'idée des vacances récapitulent ce qu'ils ont appris dans l'année ! Ils expriment leur joie de partir en vacances ! Dans les classes, c'est l'heure de jouer, de chanter et d'écrire au tableau « vive les vacances », sans faute ! Et quand enfin sonne l'heure de la sortie, c'est un grand chahut...

Entre rires et larmes

Autre ambiance dans cette école bretonne de Saint-Divy dans le Finistère en 1983. Même si la phrase « C'est chouette les vacances » s'étale sur le tableau noir, dans la cour de récré l'ambiance est plus mitigée. Une fillette se lamente de quitter ses copines et confie qu'elle pleurera sans doute plus tard. C'est sûr, elle ne se fera pas de nouveaux copains cet été, car « les garçons sont vilains », précise-elle affirmative. Même désabusement du côté des garçons qui trouvent les filles « embêtantes » ! Eux aussi font le bilan de leurs apprentissages et l'un d'eux devra répondre à une question surprise du journaliste sur les mathématiques. Une fois les enfants partis, l'instituteur installé seul sur une chaise, au centre de sa classe vide, connaîtra à son tour les affres de la solitude et un grand moment de spleen. La fin des classes n'est peut-être pas un moment si heureux après tout.

En 1991, du côté de Lyon, les écoliers étaient toujours ballottés entre leur joie de partir en vacances et leur regret de quitter les copains. Le vague à l'âme s'affichait sur les bouilles de certains, car les vacances, pour eux, signifieraient l'ennui.

La nostalgie était d'autant plus présente que, cette année-là, leur directeur les quittait définitivement. Les écoliers lui avaient d'ailleurs réservé une surprise, à découvrir à la fin du reportage.

Lyon : youpi, l'école est finie...
1991 - 01:27 - vidéo

Pour terminer, nous ne pouvions pas vous quitter sans vous offrir LA chanson culte de la fin des classes, celle de Sheila, filmée ici dans sa tenue d'écolière en 1963.

Sheila "L'école est finie"
1963 - 02:35 - vidéo

S'orienter dans la galaxie INA

Vous êtes particulier, professionnel des médias, enseignant, journaliste... ? Découvrez les sites de l'INA conçus pour vous, suivez-nous sur les réseaux sociaux, inscrivez-vous à nos newsletters.

Suivre l'INA éclaire actu

Chaque jour, la rédaction vous propose une sélection de vidéos et des articles éditorialisés en résonance avec l'actualité sous toutes ses formes.