Aller au contenu principal
Départs de juillet : Stéphane Collaro sur les traces de Bison futé...

Départs de juillet : Stéphane Collaro sur les traces de Bison futé...

Début juillet marque la migration des Juillettistes vers les plages, la montagne ou la campagne. Comment se passaient les départs en vacances dans les années 70 ? A l'époque, les "visages pâles" suivaient les conseils d'un certain Bison futé...


Par la rédaction de l'INA - Publié le 02.07.2021 - Mis à jour le 02.07.2021

Départs de juillet : Stéphane Collaro sur les traces de Bison futé...

Début juillet marque la migration des Juillettistes vers les plages, la montagne ou la campagne. Comment se passaient les départs en vacances dans les années 70 ? A l'époque, les "visages pâles" suivaient les conseils d'un certain Bison futé...


Par la rédaction de l'INA - Publié le 02.07.2021 - Mis à jour le 02.07.2021
Les départs en vacances - 1977 - 04:18 - vidéo
 
Les départs en vacances - 1977 - 04:18 - vidéo
Début juillet marque comme chaque année la migration des Juillettistes vers les plages, la montagne ou la campagne. Cette année, les réservations sont complètes. Comment se passaient les départs en vacances dans les années 70 ? A l'époque, les "visages pâles" suivaient les conseils d'un certain Bison futé...

Après plusieurs mois de confinement et de couvre-feu, les Français ont décidé de partir en vacances très tôt cette année et les locations affichent complet partout en France. Bien que l'école s'achève mardi, ce premier weekend de départs s'annonce chargé. Si aujourd'hui nous pouvons compter sur nos GPS pour éviter les embouteillages, dans les années 70, les juillettistes s'en remettaient à Bison futé pour choisir un itinéraire moins chargé.

Le 3 juillet 1977, pour l'émission "La Lorgnette", Stéphane Collaro s'était aventuré sur les routes, plus précisément au poste de péage de Dourdan, où il avait interrogé les vacanciers à propos de l'opération "Bison futé," mise en place l'année précédente par le gouvernement pour mettre fin aux bouchons monstres de l'été et pour fluidifier les départs en vacances. "De charmantes hôtesses habillées en indiennes distribuent des dépliants sur lesquels il est marqué que nous sommes tous des visages pâles et que nous devons suivre les conseils du grand chef "Bison futé"…

Le journaliste facétieux s'en donnait à cœur joie pour interroger hôtesses et automobilistes dans un "dialecte "indien" sur leurs pratiques, mais pas forcément sur la conduite... Car voilà, le Sioux des routes n'avait pas tout prévu, à l'image de l'indispensable "pause pipi" non comptabilisée dans les temps de trajet et qui semblait passionner le journaliste : "Quel est votre record". "Mon record s'est d'avoir fait 105 km sans m'arrêter pour le petit besoin…". Ce gentil automobiliste ne s'attendait sans doute pas à être interrogé sur sa pause pipi mais jouait le jeu avec beaucoup de conviction.

Ce joyeux reportage s'achevait par cette jolie boutade toujours d'actualité aujourd'hui : "Suivez Bison futé, un symbole bien choisi, puisque vos vacances vous coûteront jusqu'à votre dernier sioux…"


S'orienter dans la galaxie INA

Vous êtes particulier, professionnel des médias, enseignant, journaliste... ? Découvrez les sites de l'INA conçus pour vous, suivez-nous sur les réseaux sociaux, inscrivez-vous à nos newsletters.

Suivre l'INA éclaire actu

Chaque jour, la rédaction vous propose une sélection de vidéos et des articles éditorialisés en résonance avec l'actualité sous toutes ses formes.