Aller au contenu principal
Crèmes solaires : quelle protection pour le corps ?

Crèmes solaires : quelle protection pour le corps ?

Chacun en a au moins un tube dans sa valise ! Comme chaque été, l’un des produits phares, c’est la crème solaire. Depuis des années, les autorités sanitaires recommandent de se badigeonner généreusement mais en parallèle les associations de consommateurs alertent sur leurs compositions et leur potentielle dangerosité.

Par la rédaction de l'INA - Publié le 11.07.2022
La dangerosité des crèmes solaires - 2022 - 02:58 - vidéo
 

En 1961, la mode est clairement au bronzage mais la crème solaire est déjà recommandée. Dès les années 70, on se demande bien de quoi sont composées les crèmes solaires. A cette époque, une crème solaire fait fureur. Cette crème à l’essence de bergamote est vendue comme une protection solaire et comme un facilitateur de bronzage. Or des cas de brûlures ou d’allergies sont déclarés. En 1987, l’Etat interdit la publicité pour ce produit mais pas sa vente.

Un cancer à cause d’une crème solaire ! Cette prise de conscience amène dans les années 90 et 2000, à étudier la composition de ces produits cosmétiques. Et quand on cherche on trouve. En 2008, alerte, les crèmes solaires contiennent des nanoparticules. Et la liste des ingrédients dangereux s’allonge.

Des risques pour l’homme mais aussi pour l’environnement. Chaque été, des milliers de tonnes de résidus de crèmes solaires sont déversés dans les océans. Face à ce constat, de nouvelles crèmes sont proposées aux consommateurs, naturelles et respectueuses de l’environnement.

S'orienter dans la galaxie INA

Vous êtes particulier, professionnel des médias, enseignant, journaliste... ? Découvrez les sites de l'INA conçus pour vous, suivez-nous sur les réseaux sociaux, inscrivez-vous à nos newsletters.

Suivre l'INA éclaire actu

Chaque jour, la rédaction vous propose une sélection de vidéos et des articles éditorialisés en résonance avec l'actualité sous toutes ses formes.