Aller au contenu principal
COP 26 : une sélection d'archives pour mieux comprendre le changement climatique

COP 26 : une sélection d'archives pour mieux comprendre le changement climatique

Les dirigeants du monde ont rendez-vous à Glasgow à partir du 31 octobre pour des négociations historiques. L'occasion de faire le point dans nos archives sur ce que l'on savait, depuis des années, du dérèglement du climat.

Par Julien Boudisseau - Publié le 29.10.2021
La journée de Chirac à Johannesburg - 2002 - 01:58 - vidéo
 

Les dirigeants du monde se sont donné rendez-vous à Glasgow pour des négociations historiques. Ces discussions "sont la dernière grande opportunité de reprendre le contrôle" du climat, résument les organisateurs de la conférence, la COP 26.

Retrouvez ci-dessous une sélection de nos archives et de nos articles sur la question du réchauffement climatique.

Nous commençons en tête de cet article avec l'archive de 2002 et la sortie de Jacques Chirac lors du Sommet de la Terre à Johannesburg : "Notre maison brûle et nous regardons ailleurs. Nous ne pourrons pas dire que nous ne savions pas. Prenons garde que le XXIe siècle ne devienne pas pour les générations futures celui d'un crime de l'humanité contre la vie". Cette phrase, prononcée le 2 août 2002, résonne encore grandement aujourd'hui.

Le dernier rapport du GIEC, en août 2021,avait lancé l'alerte : si on ne fait rien, le dérèglement climatique aura des conséquences dramatiques et irréversibles. Un dérèglement dû aux activités humaines. Certains lançaient l’alerte, il y a déjà 40 ans ! 

Dans nos archives, on retrouve des propos bien pessimistes et négatifs où la responsabilité de l'homme est pointée dans les dangers du dérèglement climatique. "L'ennemi est identifié, c'est l'homme lui-même", peut-on entendre dans cette archive.

La fin du monde est-elle proche ?
1990 - 01:58 - vidéo

En 2014, dans la première grande marche pour le climat à Paris, quelques milliers de manifestants étaient réunis. Parmi eux, des visages emblématiques de l'écologie. D'abord, Nicolas Hulot, conseiller à l'époque de François Hollande pour la protection de la nature. Il dressait un constat sans appel et condamnait l'inaction des états en matière monétaire : "Quand on a besoin de milliards d'euros ou de dollars pour sauver les banques, on les trouve. Quand on a besoin de 100 milliards pour aider à lutter contre le climat et aider les pays du sud à s'adapter, on ne les trouve pas". 

Un peu plus loin, un expert du climat, Jean Jouzel, climatologue du GIEC lançait lui-aussi un cri d'alerte concret sur l'urgence de l'action en faveur du climat : "C'est maintenant qu'il faut agir, il s'agit de la génération qui est dans nos cours d'école".

Un discours hautement contemporain aujourd'hui.

Marche pour le climat à Paris
2014 - 01:59 - vidéo

En 2005, le protocole de Kyoto entrait en vigueur et 34 pays industriels, mais pas les Etats-Unis, étaient désormais tenus légalement de réduire d'ici 2012 leurs rejets de gaz à l'origine du changement climatique. Le protocole avait été adopté en décembre 1997.

Aujourd'hui, la COP 26 s'annonce "très difficile" selon le premier ministre britannique Boris Johnson et risque d'échouer, malgré les promesses de nombreux pays de réduire leurs émissions de CO2.

Entrée en vigueur du protocole de Kyoto
2005 - 01:42 - vidéo

Pour les créateurs de contenus

Un dossier spécial sur la COP  est disponible sur mediaclip, l'offre vidéo de l'INA pour créer, raconter et informer.

Parler du réchauffement climatique en classe

Une sélection thématique de Lumni

Un quiz sur l'engagement éco-citoyen

S'orienter dans la galaxie INA

Vous êtes particulier, professionnel des médias, enseignant, journaliste... ? Découvrez les sites de l'INA conçus pour vous, suivez-nous sur les réseaux sociaux, inscrivez-vous à nos newsletters.

Suivre l'INA éclaire actu

Chaque jour, la rédaction vous propose une sélection de vidéos et des articles éditorialisés en résonance avec l'actualité sous toutes ses formes.