Aller au contenu principal
Comment faire face à la canicule ?

Comment faire face à la canicule ?

Un épisode précoce de fortes chaleurs s'abat sur la France. Comment les Français se protégeaient-ils de la canicule autrefois? Réponses en archives.

 

Par la rédaction de l'INA - Publié le 19.07.2013 - Mis à jour le 13.06.2022
Paris a eu chaud - 1959 - 00:46 - vidéo
 

Un remontée d'air chaud du Sahara touche l'ensemble de la France cette semaine. Les températures vont dépasser les 40°c à l’ombre. Quand le thermomètre perd la tête, on souffre et on se traîne, surtout si on travaille dans des bureaux sans climatisation ou que l’on reste dans une ville polluée. Voici quelques trucs et astuces pour supporter les fortes chaleurs à découvrir du côté de nos ancêtres.

L'archive en tête d'article date de juillet 1959, à Paris le thermomètre affichait les 38 degrés à l'ombre. Pour se refroidir un peu, les Parisiens plébiscitaient les parcs, les quais de Seine et les fontaines. Dans les zoos, les manchots se désespéraient, tandis que les baigneurs s'entassaient dans les piscines en pleine air. En fin de reportage, une idée originale était proposée, prendre une douche sous la cascade du bois de Vincennes.

De l'eau avant toute chose

Contre la canicule, le remède proposé par de nombreuses archives. Trouver de l'eau. Un exercice pour lequel les Parisiens étaient très doués en 1946 avec 35 degrés au thermomètre. Mais attention aux contraventions des gendarmes...

Cap à l’Est, à Strasbourg, où en 2002, il faisait 35 à l'ombre un 18 juin. Du jamais vu depuis 1949. Le maître-mot était toujours l'eau, comme dans la capitale : en bouteille, dans les bassins ou sous les fontaines, pour les plus chanceux «ambiance farniente » à la base nautique, « on se croirait à la plage de Hawaï»,  s'enthousiasmait un adolescent. Le soleil, les palmiers, la plage, il y avait comme un air de vacances ce 18 juin 2002 à Strasbourg et dans ses environs.

Canicule à Strasbourg
2002 - 01:53 - vidéo

Boire de la bière

En juillet 1967, les Lyonnais, habitués aux grosses chaleurs, étaient également très créatifs. La chasse à la canette était ouverte et les coiffeurs lavaient les cheveux à l’eau froide.

La canicule à Lyon
1967 - 00:42 - vidéo

Dans le Nord, en août 1975, le soleil tapait fort. Le thermomètre frôlait les 33 degrés du côté de Cambrai. Ce reportage humoristique de FR3 Lille se baladait dans les rues, les caméras capturant les tenues estivales, très courtes pour les femmes et plutôt shorts du côté des hommes. Mais la solution adoptée par les Nordistes pour se rafraîchir c'était surtout les boissons. Les choppes de bière remportaient un vrai succès; « on en boit 3 on en bois 4 ». On frôlait même la pénurie ! 

Se rafraîchir en voiture

N’oublions pas les automobilistes. La déshydratation les guette eux aussi. Même si la majorité des voitures est désormais climatisée, les coups de chaleur sont toujours possibles. Dans cette archive de 1994, le journaliste interrogeait quelques conducteurs sur leurs trucs. Cette fois, pas de bière, mais beaucoup d’eau et l’humidification sous toutes ses formes.

Survivre à la maison

Comment éviter la surchauffe chez soi ? Peut-on se protéger de la chaleur quand on n’a pas de système de climatisation ? Arrosage de la terrasse, serviette humide disposée devant un ventilateur, volets baissés, toit végétalisé, isolants bios. Autant de solutions efficaces pour résister à la montée des températures.

Maison fraiche sans climatisation
2004 - 03:33 - vidéo

Conseils de séniors

Les anciens souffrent énormément de la chaleur. En  juillet 1995, les températures caniculaires faisaient craindre pour la santé des personnes âgées. Le 20 heures de F2 était allé enquêter sur la Côte d'Azur pour recueillir les conseils avisés de joueurs de pétanque sur ce qu'ils faisaient pour lutter contre la chaleur. Des platanes et des boules, c'était déjà essentiel à leurs yeux pour se rafraîchir. Les papys marseillais conseillaient de l’eau, et pas du Ricard, et de l’ombre. Depuis la canicule de 1983, où la ville avait perdu 300 séniors, l'hôpital de la Timone avait édité un carnet de conseils pour lutter contre la surchauffe : boire notamment, un geste que les personnes âgées ont tendance à oublier ne ressentant plus la soif. Dans une maison de retraite un gérontologue alertait sur la double peine : l'isolement et l'absence de signaux d'alarme.

Le propre de la canicule est de persister la nuit empêchant le corps de retrouver une température plus basse. Voici d’autres astuces pour fuir la fournaise des appartements : pique-niques nocturnes, bain de minuit, cinémas climatisés, balade sur les quais de la Seine les cheveux dans le vent et le tour est joué !

Pour en savoir plus :

La canicule de 2003

Où se rafraîchir ? Paris Plages...

Canicules de 1911, de 1947, de 1976

 

S'orienter dans la galaxie INA

Vous êtes particulier, professionnel des médias, enseignant, journaliste... ? Découvrez les sites de l'INA conçus pour vous, suivez-nous sur les réseaux sociaux, inscrivez-vous à nos newsletters.

Suivre l'INA éclaire actu

Chaque jour, la rédaction vous propose une sélection de vidéos et des articles éditorialisés en résonance avec l'actualité sous toutes ses formes.