Aller au contenu principal
Les jolies colonies de vacances en 1959

Les jolies colonies de vacances en 1959

L’arrivée des vacances riment pour de nombreux enfants avec les départs en colos. A la mer, à la montagne ou à la campagne, ces semaines en communauté leur laisseront des souvenirs inoubliables. Plongée immersive dans une colonie de vacances des années 1950.

Par la rédaction de l'INA - Publié le 29.06.2022
Les jolies colonies de vacances - 1959 - 04:34 - vidéo
 

Les vacances approchent et avec elles les départs en colonies pour des milliers d'enfants et d'adolescents. Un mode de vacances qui s'est développé après la Seconde Guerre mondiale et qui battait son plein dans les années 1950.

Le reportage que nous vous proposons de découvrir en tête d'article a été diffusé le 6 mai 1959 dans l'émission « Jeunesse magazine ». Plus qu'un reportage, il s'agissait d'une sorte de spot promotionnel pour inciter les familles à envoyer leurs enfants en colonies. Ainsi, durant plus de 4 minutes, ce catalogue d'images pittoresques dressait un portrait idyllique des nombreux avantages que ce type de vacances pouvait apporter aux enfants. Dans cet « inventaire à la Prévert », les parents - et les enfants - pouvaient ainsi découvrir les avantages des colonies.

« Le soleil, le grand air et la santé » étaient les arguments mis en avant pour encourager à se lancer dans cette aventure estivale. Il s’agissait bien d’une aventure si l’on en juge par les scènes présentées : jeux de plein air, baignades, arrosages joyeux par des moniteurs « sympas ». La gastronomie n'était pas oubliée et faisait aussi partie des réjouissances proposées, avec de copieux repas servis pour récupérer « les calories perdues dans la journée ».

La tête et les jambes

Les enfants les moins sportifs pouvaient également s'épanouir dans ces séjours. Des activités plus culturelles étaient proposées comme la peinture ou la poterie, que l’on faisait ensuite cuire dans un grand four à bois.

Les colos, c’étaient aussi d’incroyables kermesses où chacun participait au jeu qu’il préférait : « la brouette, la loterie, la course en sac » avaient la faveur des jeunes, mais on pouvait aussi relever des défis loufoques comme « vider une assiette de crème sans y mettre les mains ». D’autres testaient leur adresse au « jeu de massacre » ou à « la course des garçons de café », une manière drôle de se défouler.

Se gaver de chocolat, s’envoler dans les airs, il y avait tellement de manières de s’amuser qu’il était impossible de s’ennuyer. Et le soir, bien-sûr, avant une bonne nuit de sommeil, le feu de joie serait l’ultime rendez-vous festif d’une journée bien remplie. « Bons souvenirs, joies saines, nouvelles amitiés et forces neuves » étaient les délices promis.

Colonie de vacances à Fontainebleau
1957 - 05:25 - vidéo

D'autres colonies de vacances vintage : pour les tout petits dans la forêt de Fontainebleau.

Une colonie de vacances dans la forêt de Saint Gobain, avec levée du drapeau, corvée de patates et nettoyage de la cour !

Des enfants parlent des colonies de vacances en 1973, ils viennent souvent de familles modestes.

Colonies de vacances
1973 - 04:52 - vidéo

Pour les créateurs de contenus

Vous souhaitez créer des contenus à propos des colonies de vacances ? Retrouvez des clips sur le sujet sur mediaclip, notre offre réservée aux professionnels des médias et de la création

S'orienter dans la galaxie INA

Vous êtes particulier, professionnel des médias, enseignant, journaliste... ? Découvrez les sites de l'INA conçus pour vous, suivez-nous sur les réseaux sociaux, inscrivez-vous à nos newsletters.

Suivre l'INA éclaire actu

Chaque jour, la rédaction vous propose une sélection de vidéos et des articles éditorialisés en résonance avec l'actualité sous toutes ses formes.