Aller au contenu principal
Cinq façons de célébrer la Fête de la musique depuis 40 ans

Cinq façons de célébrer la Fête de la musique depuis 40 ans

Pour les 40 ans de la Fête de la musique, Jack Lang, ancien ministre de la Culture et cofondateur de cet événement, plonge dans ses souvenirs grâce aux archives. Pour lui, quelle est la meilleure manière de la fêter ? 

Par la rédaction de l'INA - Publié le 21.06.2022
 

La Fête de la musique est libre ! Libre à chacun de la fêter à sa façon. Seul, en groupe, dans une grande ville, ou sur la place d'un village, face à un gros concert ou dans la cour de l'Elysée : comme chaque 21 juin depuis 40 ans, la musique est libre et le rendez-vous, initié par Jack Lang en 1982, est devenu une institution.

C'est un jour où tous les genres musicaux se côtoient, où tous les genres sont joués par des pros ou des amateurs, où le pays vit en rythme.

En 1982, «on avait dit aux gens "allez-y, sortez, appropriez-vous la musique dans les rues", mais on craignait qu'ils restent planqués chez eux. Mais ça a marché», se souvient l'ancien ministre, avant d'ajouter : «La première année, en 1982, ce ne fut pas un grand succès, mais les gens ont joué le jeu et dès 1983 c'était vraiment parti».

Jack Lang a souhaité dédier cette 40e édition à Steve Maia Caniço, mort en 2019 lors d'une opération policière controversée pendant la Fête de la musique à Nantes.

 

Pour les créateurs de contenus

Vous souhaitez produire des contenus sur la fête de la musique ? Des sélections de clips sont disponibles sur mediaclip, notre offre destinée aux créateurs de contenus.

S'orienter dans la galaxie INA

Vous êtes particulier, professionnel des médias, enseignant, journaliste... ? Découvrez les sites de l'INA conçus pour vous, suivez-nous sur les réseaux sociaux, inscrivez-vous à nos newsletters.

Suivre l'INA éclaire actu

Chaque jour, la rédaction vous propose une sélection de vidéos et des articles éditorialisés en résonance avec l'actualité sous toutes ses formes.