Aller au contenu principal
Chagall, Lissitzky, Malévitch. L'avant-garde russe à Vitebsk

Chagall, Lissitzky, Malévitch. L'avant-garde russe à Vitebsk

Du 28 mars au 16 juillet 2018, le Centre Pompidou consacre une exposition à l’avant-garde russe (1918 à 1922), autour de trois de ses figures emblématiques : Marc Chagall, El Lissitzky, Casimir Malévitch. Focus sur ces peintres.


Par la rédaction de l'INA - Publié le 27.03.2018 - Mis à jour le 29.03.2018

Chagall, Lissitzky, Malévitch. L'avant-garde russe à Vitebsk

Du 28 mars au 16 juillet 2018, le Centre Pompidou consacre une exposition à l’avant-garde russe (1918 à 1922), autour de trois de ses figures emblématiques : Marc Chagall, El Lissitzky, Casimir Malévitch. Focus sur ces peintres.


Par la rédaction de l'INA - Publié le 27.03.2018 - Mis à jour le 29.03.2018
Marc Chagall et l'école de dessin - 2011 - 00:24 - vidéo
 
Marc Chagall et l'école de dessin - 2011 - 00:24 - vidéo

L’exposition que consacre le Centre Pompidou à l’avant-garde russe (1918 à 1922), jusqu'au 16 juillet 2018, prend pour cœur l’œuvre de trois de ses figures emblématiques : Marc Chagall, El Lissitzky, Casimir Malévitch. Elle présente aussi les travaux d’enseignants et d’étudiants de l’école de Vitebsk, créée en 1918 par Chagall : Vera Ermolaeva, Nicolaï Souietine, Ilia Tchachnik, ou encore Lazar Khidekel et David Yakerson. À travers un ensemble inédit de 250 œuvres et documents, cette manifestation éclaire pour la première fois les années post-révolutionnaires où, loin des métropoles russes, l’histoire de l’art s’écrit à Vitebsk". (source : Centre Pompidou.)

A la rencontre de ces trois grands artistes

En 1967, pour les 80 ans de Marc Chagall, le magazine Panorama dresse un portrait de l'un des rares artistes vivants (à l'époque) exposés au Louvre. La caméra suit le peintre chez lui, à Saint-Paul-de-Vence. Ce reportage nous amène d'abord sur les traces du peintre à Vitebsk, en Russie, où il a étudié à l'Académie de peinture.

En 1970, Chagall évoque ses relations avec Malevitch à Vitebsk (Rushes, archives du XXe siècle).

En 1978, le centre Pompidou consacre une rétrospective à Kasimir Malevitch, précurseur de l'art abstrait et issu de l'école de Vitebsk. Découverte de cette exposition. "Casimir Malevitch est à l'origine de ce qu'on allait appeler l'art abstrait…". "On y découvre comment  "en partant de la tradition, il arriva à la pointe de l'avant-garde…"

En 1991, le musée d'art moderne présente une exposition sur l'œuvre de El Lissitzky. "Avec Malevitch,  il affirme la suprématie de l'art abstrait géométrique […] Lissitzky est sans doute le premier scénographe du monde. Il écrivait "La pièce doit être une vitrine, une scène sur laquelle les tableaux apparaissent comme des acteurs d'un drame ou d'une comédie". "Grand organisateur des expositions soviétiques internationales, il est sans doute le plus extraordinaire graphiste de ce siècle…"

S'orienter dans la galaxie INA

Vous êtes particulier, professionnel des médias, enseignant, journaliste... ? Découvrez les sites de l'INA conçus pour vous, suivez-nous sur les réseaux sociaux, inscrivez-vous à nos newsletters.

Suivre l'INA éclaire actu

Chaque jour, la rédaction vous propose une sélection de vidéos et des articles éditorialisés en résonance avec l'actualité sous toutes ses formes.