Aller au contenu principal
Un petit air de vacances avec la reine de la salsa cubaine Celia Cruz

Un petit air de vacances avec la reine de la salsa cubaine Celia Cruz

Montez le son ! Légende de la salsa, Celia Cruz était au festival de jazz d'Antibes en 1986 pour un concert enflammé et une magnifique version de «Canto a La Habana». «¡Azúcar!»

Par Romane Laignel Sauvage - Publié le 06.06.2024
 

LA CHANSON.

« Cuba, qué lindos son tus paisajes, Cuba, ¡qué lindos son! » 1986, au festival de jazz d'Antibes : la « Reina de la Salsa » chante son tube Canto a La Habana. Décédée en 2003, Celia Cruz était l'une des plus grandes légendes de la musique cubaine. Avec sa voix inégalable et son énergie, elle a fait de ses titres des classiques de la salsa.

Le concert qu'elle donne à Antibes dans les années 1980, dont un extrait est disponible en tête d'article, est un bel exemple de son talent. Habillée de bleu pailleté, Celia Cruz est accompagné par l'orchestre de Tito Puente, célèbre musicien portoricain. Dans Canto A la Habana, elle loue son pays d'origine sur des sonorités caractéristiques de la musique cubaine. Quel salsero n'a pas dansé sur cette chanson légendaire ?

L'HISTOIRE.

La salsa, genre incontournable de la musique latine, a vu le jour aux Antilles, à Cuba, inspiré de rythmes apportés d'Afrique. La révolution cubaine de 1959 renforce la diaspora antillaise aux États-Unis et la diffusion de ces sonorités. Porté par Fania, le célèbre label du musicien dominicain Johnny Pacheco, la salsa prend son envol dans les années 1970 à New York.

Parmi ces pionniers de la salsa installés dans la métropole américaine, il y a Celia Cruz. Née dans les années 1920 à La Havane, à Cuba, la chanteuse afro-cubaine émigre aux États-Unis à l'arrivée au pouvoir de Fidel Castro. Sa carrière de musicienne déjà bien entamée, elle rencontre dans cet exil des artistes antillais avec qui elle multiplie les titres. Elle signe chez Fania, collabore avec Johnny Pacheco ou encore Willie Colón. Au cours sa longue carrière, elle obtient de nombreuses récompenses dont plusieurs Grammy awards.

L'un de ses hits, qui figure avec Canto A la Habana sur son album Celia & Johnny (1974), est Quimbara. Elle interpréte également ce titre au festival d'Antibes, comme on l'entend dans l'archive ci-dessous. Musique ! Ou, comme la reine de la salsa aimait dire : « ¡Azúcar! ».

S'orienter dans la galaxie INA

Vous êtes particulier, professionnel des médias, enseignant, journaliste... ? Découvrez les sites de l'INA conçus pour vous, suivez-nous sur les réseaux sociaux, inscrivez-vous à nos newsletters.

Suivre l'INA éclaire actu

Chaque jour, la rédaction vous propose une sélection de vidéos et des articles éditorialisés en résonance avec l'actualité sous toutes ses formes.