Aller au contenu principal
En 1994, Camaïeu était une entreprise florissante

En 1994, Camaïeu était une entreprise florissante

Le 28 septembre, la tribunal de commerce de Lille a prononcé la liquidation de l'enseigne de prêt-à-porter féminin Camaïeu. Les 2600 salariés de cette entreprise française, créée en 1984, sont licenciés. En 1994 pourtant, l'entreprise était en pleine croissance et son futur s'annonçait prospère.

Par la rédaction de l'INA - Publié le 30.09.2022 - Mis à jour le 03.10.2022
 

Samedi soir 1er octobre, les 511 magasins Camaïeu ont définitivement fermé leurs portes. Le tribunal de commerce de Lille a annoncé le 28 septembre la liquidation de l’enseigne française de prêt-à-porter. Les 2600 salariés de l’entreprise fondée en 1984 seront licenciés d’ici la fin du mois.

Retour en 1994 : l’entreprise était alors florissante. L’un de ses cofondateur, Jean Duforest, vantait le modèle économique de Camaïeu sur FR3 : « On a commencé avec quelques magasins et puis une quinzaine de personnes (...). À la fin de l’année, on sera à peu près 3500 personnes, 3 milliards et demi de chiffre d’affaires et à peu près 450 magasins. Donc, c’est possible de croître.» Selon lui, ce qui faisait la différence du groupe était sa capacité à écouter chaque jour ses clients. Il expliquait : « on écoute le consommateur, tous les jours, quotidiennement.» Avant d'ajouter : « Et on essaie d’y répondre très rapidement ».

À la même période, l'entreprise mettait en avant sa production basée sur le circuit court, comme on peut le voir dans l'archive de 1993 ci-dessous : « 80 % de la production dans un périmètre de 300 km autour de Roubaix. » Le PDG Jean-Pierre Torck disait alors : « la panacée ce n'est pas l'importation, moi je le dis fortement.»

Depuis, une ouverture à l'international, une reprise par le fonds Cinven, une forte dette. En mai 2020, l'entreprise fut placée en redressement judiciaire. 2600 emplois furent sauvegardés dans le cadre d'une reprise par la Financière immobilière bordelaise. Malgré tout, fortement touchée par la pandémie de Covid-19 et une recherche de stratégie efficace, l'entreprise n'a pas réussi à atteindre l'équilibre de ses comptes, qui était prévu pour 2022.

S'orienter dans la galaxie INA

Vous êtes particulier, professionnel des médias, enseignant, journaliste... ? Découvrez les sites de l'INA conçus pour vous, suivez-nous sur les réseaux sociaux, inscrivez-vous à nos newsletters.

Suivre l'INA éclaire actu

Chaque jour, la rédaction vous propose une sélection de vidéos et des articles éditorialisés en résonance avec l'actualité sous toutes ses formes.