Aller au contenu principal
Naissance exceptionnelle d'un bébé béluga à l'aquarium de Vancouver en 1981

Naissance exceptionnelle d'un bébé béluga à l'aquarium de Vancouver en 1981

Le béluga découvert dans la Seine est mort au cours de son transfert vers Ouistreham. Son examen médical avait confirmé son sévère amaigrissement diminuant son pronostic vital. Ces cétacés vivent normalement dans des eaux froides salées, par exemple au large du Canada, où, dans les années 1980, la télévision avait pu assister à la naissance d'un petit béluga en captivité. Un fait unique.

Par Florence Dartois - Publié le 05.08.2022 - Mis à jour le 09.08.2022
 

Le béluga, également appelé baleine blanche, dauphin blanc et marsouin blanc, est une espèce de cétacés de la famille des Monodontidae. Il vit généralement dans l'océan Arctique et dans l'estuaire du Saint-Laurent. Il disposerait de l'un des sonars les plus sophistiqués de tous les cétacés. Sa présence dans la Seine est complètement inédite. Elle fait suite à celle d'une femelle orque, morte en mai dernier dans le fleuve. Les scientifiques cherchent toujours les raisons qui conduisent ces mammifères marins à dévier de leurs zones de vie habituelles.

Début août une opération de sauvetage avait été rapidement lancée, pour nourrir et hydrater le cétacé qui semblait particulièrement amaigri et dans un état inquiétant. Il fallait empêcher qu'il ne continue sa progression vers la capitale (le 5 août il était à une soixantaine de km de Paris) et l'aider à rejoindre l'embouchure du fleuve. Une équipe de Sea Shepherd s'était rapidement rendue sur la zone où se trouvait le béluga pour épauler les autorités.

Dans la nuit du 9 au 10 août, le béluga amaigri avait été retiré de l'écluse. L'opération avait pris six heures. Vers 4 heures du matin, le cétacé de près de 800 kilos était soulevé dans un filet par une grue et déposé sur une barge. Pris en charge par une équipe d'une dizaine de vétérinaire son état était ugé alarmant. Il avait été néanmoins décidé de le transférer en camion à Ouistreham (Calvados) où il devait être placé dans un bassin d'eau de mer, pour, le relâcher en pleine mer si son état s'améliorait. Le béluga est malheureusement mort durant son transfert.

L'archive que nous vous proposons de découvrir est un document exceptionnel diffusé dans le magazine animalier  «Les animaux du monde» le 11 janvier 1981. Il s'agit d'un reportage tourné à l'aquarium de Vancouver, au Canada, par Tony Westman sur la naissance unique d'un béluga en captivité.

Une naissance en direct

A l'époque, le zoo avait fait l'acquisition d'une femelle béluga pour son bassin, dans l'espoir de la faire se reproduire en captivité, ce qui ne s'était jamais passé. Quelle n’avait pas été la surprise de l’équipe de scientifiques, quelques semaines plus tard, en découvrant que la femelle était déjà enceinte lors de sa capture. Le reportage filme les étapes de cette grossesse jusqu’à l’accouchement et la naissance du bébé béluga.

A peine né, le petit se mouvait déjà avec aisance aux côtés de sa maman. A l’occasion de cet événement unique dans les annales, les chercheurs avaient constaté que les bélugas naissaient la tête en premier, contrairement aux dauphins, qui voient le jour la queue en avant. De touchantes images de tétées concluaient ce reportage exceptionnel.

Le bonus : des bélugas filmés sur le tournage de « Home »

Dans ces rushes du film « Home » l'hélicoptère survole  la région de Iqaluit, dans les terres de Baffin dans les territoires de Nunavut. Au dessus de l'océan, on distingue des phoques en train de nager puis on suit des bélugas le long de la côte glacée.

Canada : belugas près de la côte
2007 - 24:02 - vidéo

Pour aller plus loin : 

Un béluga ou baleine blanche, égaré dans les eaux turques de la Mer Noire est ramené en Crimée à bord d'un bateau russe. Le cétacé, baptisé Aydin, «brillant» en Turc, aurait reçu, selon la presse turque, une formation spéciale pour recherche de mines et la pose d'engins anti sous-marins. (6 avril 1992)

Les bélugas, petites baleines blanches qui vivent dans l'estuaire du Saint-Laurent, au Québec (Canada). L'espèce, dont le nombre stagne, est menacée par l'activité humaine (trafic portuaire et fluvial, pollution) et enregistre de nombreux cas de cancers. (20h de F2, 24 septembre 2007)

Reportage sur les bélugas de Saint Laurent dont la population n'augmente plus. Les scientifiques les étudient de près. (20 h de F2, 7 juillet 2014)

Une opération peu banale en Islande. Deux bélugas femelles, provenant d'un aquarium chinois, ont été remises en liberté dans un sanctuaire marin. C'est une première, dans un projet mené par une association qui vise à accueillir à terme des centaines de cétacés qui sont aujourd'hui en captivité. (11 août 2020)

S'orienter dans la galaxie INA

Vous êtes particulier, professionnel des médias, enseignant, journaliste... ? Découvrez les sites de l'INA conçus pour vous, suivez-nous sur les réseaux sociaux, inscrivez-vous à nos newsletters.

Suivre l'INA éclaire actu

Chaque jour, la rédaction vous propose une sélection de vidéos et des articles éditorialisés en résonance avec l'actualité sous toutes ses formes.