Aller au contenu principal
Bhopal, vingt ans après

Bhopal, vingt ans après

Terre à terre - 09.10.2004 - 56:01 - audio

Ruth STEGASSI revient sur la catastrophe de Bophal en Inde, il y a 20 ans, ses conséquences sur la santé, avec des témoins Indiens, nés en 1984. Aurèle CLEMENCIN, de Greenpeace qui évoque la campagne internationale pour la justice à Bophal et VINHOU DAGOPAL qui est en charge de la campagne "toxiques' en Inde, pour Greenpeace. Les deux témoins indiens, qui ont vécu en direct la tragédie de Bhopal, expliquent ce qu'ils ont vu ou ce qui est arrivé à leur famille.- à 2', Aurèle Clémencin, de Greenpeace, parle de l'accident de Bhopal avec deux témoins indiens (en ind. trad. par traductrice non ident.), nés en 1984, le responsable de la partie Bhopal de la campagne toxique indienne et une jeune femme qui racontent l'histoire de l'accident depuis la nuit du 2 au 3 décembre 1984 et ses conséquences sur la santé des habitants (problèmes respiratoires, brûlures des yeux..., 8000 morts 3 jours après la catastrophe) ; les effets terribles du nuage de gaz dus à l'explosion d'une cuve ; les mesures de sécurité réduites ; l'abandon rapide du site par les américains ; les autorités ont minimisé l'ampleur de la catastrophe ; les conséquences sur les survivants (aujourd'hui 20 000 décès imputables à l'accident) ; la contamination des sols et des nappes phréatiques et ses conséquences sur la santé des habitants de Bhopal. L'impossibilité pour ces habitants de déménager. A 18'15, les réactions de la multinationale américaine Union Carbide et des autorités indiennes. La faiblesse des indemnisations. La multinationale a fusionné avec Dow Chemical qui ne se sent pas responsable. A 24', Evocation de la responsabilité de ces entreprises. A 26', la responsabilité du gouvernement indien ; les revendications des indiens auprès de Union Carbide et du gouvernement (nettoyage du site pour avoir de l'eau potable). - à 31'15, Yannick Vicaire explique pourquoi il n'y a pas eu la création d'une directive Bhopal comme il y a la directive Seveso ; les pratiques qui ont été mises en oeuvre par l'industrie chimique dans les pays occidentaux ; la difficulté d'évaluer les risques toxicologiques en France en illustrant son propos avec la question du dosage de certains phtalates, toxiques, dans les jouets en PVC souple.

Producteur / co-producteur Radio France
Générique Producteur : Ruth Stegassy Présentateur : Ruth Stegassy Participants : Aurèle Clémencin, Yannick Vicaire
Descripteur(s) Clémencin, Aurèle

S'orienter dans la galaxie INA

Vous êtes particulier, professionnel des médias, enseignant, journaliste... ? Découvrez les sites de l'INA conçus pour vous, suivez-nous sur les réseaux sociaux, inscrivez-vous à nos newsletters.

Suivre l'INA éclaire actu

Chaque jour, la rédaction vous propose une sélection de vidéos et des articles éditorialisés en résonance avec l'actualité sous toutes ses formes.