Aller au contenu principal
Anouk Aimée raconte une anecdote du film «Un homme et une femme»

Anouk Aimée raconte une anecdote du film «Un homme et une femme»

L'actrice popularisée dans le film oscarisé de Claude Lelouch fête ses 90 ans. L'occasion d'écouter la comédienne raconter, avec humour, une petite anecdote du tournage.

Par Florence Dartois - Publié le 26.04.2022
 

Anouk Aimée, de son vrai nom Nicole Dreyfus, est née le 27 avril 1932 dans une famille de comédiens. La jeune fille débute au cinéma à 14 ans. Mais sa carrière décolle grâce au réalisateur italien Federico Fellini qui lui offre un rôle dans La dolce vita (1960) puis dans Huit et demi (1963). En France, Anouk Aimée tourne avec Jacques Demy dans Lola mais sa carrière va exploser avec le film de Claude Lelouch Un homme et une femme en 1966, Palme d’or au Festival de Cannes et Oscar du meilleur film international en 1967.

L'archive en tête d'article date d'octobre 1967. Auréolés de cet immense succès international, le réalisateur et son égérie étaient invités par Guy Béart dans son émission de variétés « Bienvenue ». L'occasion pour la jeune comédienne timide de raconter sa rencontre avec le cinéaste : « quand il a fini de me raconter le film, j'étais prête à commencer tout de suite. C'était formidable » précisait-elle en présence d'Yves Montand à ses côtés.

A la demande de l'animateur, elle se lançait ensuite dans le récit du moment le plus drôle du tournage, celui où elle avait refusé - dès le premier jour -  de monter sur un bateau. Claude Lelouch donnait sa version de cette anecdote : « Elle m'a dit pas du tout, je ne monte pas sur un bateau ». En fin de séquence, le réalisateur concluait avec ironie : « Le premier jour elle a été insupportable ! ». Et elle de le taquiner « lui aussi d'ailleurs ». Voilà comment, dans cet échange complice, l'assistance hilare et amusée apprenait que le film le plus titré de l'année avait failli se terminer avant même de débuter !

L'origine de son pseudonyme

Dans l'archive ci-dessous, extraite de l'émission « Petite histoire de nos stars », l'actrice revenait sur la genèse du choix de son nom d'artiste composé de deux prénoms, le tout orchestré par deux prestigieux parrains : Henri Calef avec qui elle avait tourné son premier film  La Maison sous la mer, et Jacques Prévert, rencontré sur le tournage du film Les Amants de Vérone, réalisé par André Cayatte.

Anouk Aimée sur Jacques Prévert
1978 - 01:24 - vidéo

S'orienter dans la galaxie INA

Vous êtes particulier, professionnel des médias, enseignant, journaliste... ? Découvrez les sites de l'INA conçus pour vous, suivez-nous sur les réseaux sociaux, inscrivez-vous à nos newsletters.

Suivre l'INA éclaire actu

Chaque jour, la rédaction vous propose une sélection de vidéos et des articles éditorialisés en résonance avec l'actualité sous toutes ses formes.