Aller au contenu principal
Années 1960, le boum des remontées mécaniques

Années 1960, le boum des remontées mécaniques

Matignon a annoncé que les remontées mécaniques resteraient fermées en février. Un drame pour l'économie de la montagne. Ces remontées sont au cœur de l'activité des sports d'hiver et se sont développées dans les années 60 comme le montre ce reportage de 1962.


Par la rédaction de l'INA - Publié le 02.02.2021 - Mis à jour le 03.02.2021

Années 1960, le boum des remontées mécaniques

Matignon a annoncé que les remontées mécaniques resteraient fermées en février. Un drame pour l'économie de la montagne. Ces remontées sont au cœur de l'activité des sports d'hiver et se sont développées dans les années 60 comme le montre ce reportage de 1962.


Par la rédaction de l'INA - Publié le 02.02.2021 - Mis à jour le 03.02.2021
Les remontées mécaniques - 1962 - 06:54 - vidéo
 
Les remontées mécaniques - 1962 - 06:54 - vidéo

En janvier 1962, le magazine Economie et techniques françaises consacrait un long reportage au développement exponentiel des remontées mécaniques dans les stations de ski. En cause : le développement des sports d'hiver qui impulsait alors un grand mouvement d'équipement dans le domaine des remontées mécaniques.

Le reportage fait le point à travers les installations de plusieurs stations de Val d'Isère à l'Aiguille du Midi en passant par Courchevel. L'aménagement du téléphérique le plus haut du monde a quant à lui nécessité des câbles particuliers fabriqués dans les câbleries de Bourg-en-Bresse, la Tréfilerie Câblerie. Grâce à ce téléphérique, les skieurs peuvent se rendre sur la neige éternelle à n'importe quelle période de l'année.

Toutes les remontées mécaniques doivent avoir une bonne résistance à l'usure, plus qu'à la tension, car ils sont utilisés toute l'année. Le nombre de skieurs étant toujours plus important chaque hiver, la station de Courchevel a installé des remontes pentes doubles, permettant un débit horaire de 1200 remontées.

Le complexe sportif de Courchevel, un des plus importants et des plus modernes de France d'alors, épicentre de plus de 100 kms de pistes balisées, a dû faire face à un débit horaire de 10 000 remontées. C'est pourquoi des télésièges ont été installés. Le perfectionnement des câbles a permis l'installation de plus de 600 installations.


S'orienter dans la galaxie INA

Vous êtes particulier, professionnel des médias, enseignant, journaliste... ? Découvrez les sites de l'INA conçus pour vous, suivez-nous sur les réseaux sociaux, inscrivez-vous à nos newsletters.

Suivre l'INA éclaire actu

Chaque jour, la rédaction vous propose une sélection de vidéos et des articles éditorialisés en résonance avec l'actualité sous toutes ses formes.