Aller au contenu principal
Fonte des glaciers : «On a l'impression d'être observateurs d'un paysage qui change très vite»

Fonte des glaciers : «On a l'impression d'être observateurs d'un paysage qui change très vite»

Un énorme bloc s’est détaché dimanche 3 juillet du glacier de la Marmolada, dans les Alpes italiennes, faisant au moins six morts et huit blessés. Un drame résultant du réchauffement climatique qui affecte les glaciers, comme l'expliquait déjà ce reportage de France 3, en 2008.

Par la rédaction de l'INA - Publié le 04.07.2022
Fonte des glaciers - 2008 - 02:12 - vidéo
 

Le 30 août 2008, l'édition du 19/20 du journal télévisé de France 3 mettait en avant le problème de la fonte des glaciers dans les Alpes à l'occasion d'une exposition alors organisée à Chamonix sur ce thème, intitulée «Des glaciers et des hommes».

Comme on le voit, le reportage suit l'excursion de quelques marcheurs venus suivre les explication de Luc Moreau, l'un des plus éminents spécialistes français des glaciers. Face au glacier de Bionnassay, dans le massif du Mont-Blanc, le spécialiste faisait ainsi office de guide : « On voit bien la partie haute [du glacier], avec la face nord où la glace est plutôt froide, accrochée à la paroi, et puis il y a la partie aval où la neige a complètement fondu ». Cette zone, poursuivait Luc Moreau, s'appelle la «zone d’ablation, parce qu’il y a plus de fonte que d’alimentation ». 

La fonte est en effet impressionnante. Le reportage de France 3 expliquait que le glacier a « reculé de plus d'un kilomètre et demi depuis le XIXe siècle, une évolution de plus en plus rapide.» Une transformation qui n'était pas sans conséquence pour les populations locales, qui ne reconnaissaient pas leurs paysages, expliquait Luc Moreau : « Parce que les glaciers se sont raccourcis très vite depuis 25 ans, même pour les gens du pays, c’est un peu affectif. On voit la nature, le paysage qui change, donc finalement on a l’impression d’être observateur du paysage qui change très vite. »

Phénomène inquiétant car révélateur du changement climatique en cours sur la planète, déstabilisant pour les populations locales, la fonte des glaciers peut parfois révéler d'incroyables surprises, apprend-on au cours du reportage de Thierry Stampfler et Mathieu Hauville : «Glaciers toujours en mouvement et qui se rétractent, rejetant parfois des débris insolites, comme ces objets qui se trouvaient à bord de deux avions indiens qui s’étaient écrasés près du Mont Blanc dans les années 1950 et 60.»

Selon France Info, le réchauffement climatique pourrait conduire à la fonte de 80 % des glaces présentes dans les Alpes d'ici 2100.

S'orienter dans la galaxie INA

Vous êtes particulier, professionnel des médias, enseignant, journaliste... ? Découvrez les sites de l'INA conçus pour vous, suivez-nous sur les réseaux sociaux, inscrivez-vous à nos newsletters.

Suivre l'INA éclaire actu

Chaque jour, la rédaction vous propose une sélection de vidéos et des articles éditorialisés en résonance avec l'actualité sous toutes ses formes.